Dekhar, un "type extrêmement étrange" pour son ex-avocate

  • A
  • A
Dekhar, un "type extrêmement étrange" pour son ex-avocate
@ YOUTUBE FAITES ENTRER L'ACCUSE
Partagez sur :

Maître Emmanuelle Hauser Phelizon a rencontré le suspect deux fois par mois pendant quatre ans.

Abdelhakim Dekhar, soupçonné d'être le tireur qui semé la terreur à Paris depuis vendredi, a été arrêté mercredi soir à Bois-Colombes. En 1993, il avait été impliqué dans l'affaire Rey-Maupin et avait écopé de quatre ans de prison en 1998. En 1998, Maître Emmanuelle Hauser Phelizon, qui était alors son avocate, revient sur le caractère d'Abdelhakim Dekhar. "Je n'ai jamais très bien su qui il était ! Il se disait agent des services secrets, honorable correspondant peut-être des services secrets algériens... Et je n'ai jamais pu cerner le personnage", explique l'avocate sur Europe1. "Parfois il pouvait être très agressif, il pouvait s'énerver", ajoute-t-elle.

"Je pensais le voir réapparaître dans un dossier de terrorisme islamiste", remarque l'ex-avocate d'Abdelhakim Dekhar. "Je ne l'ai jamais vu réapparaître. Je me suis dit qu'il s'était peut-être calmé, qu'il vivait une vie paisible. Et en même temps, quelque part, ça ne me surprend pas. Son attitude a toujours été étrange. Je l'ai vu deux fois par mois pendant quatre ans ! C'était un type extrêmement étrange qui par moment me paraissait dangereux et par moment extrêmement brillant, intelligent, et extrêmement calme ! ", poursuit-elle.

123, sur le même sujet

PORTRAIT - Abdelhakim Dekhar, un homme secret, "givré" et dangereux

RECIT - Tireur de Paris : le suspect a été arrêté

ZOOM - Abdelhakim Dekhar, "un mec complètement déjanté"

ENQUETE - Tireur de Paris : le suspect arrêté confondu par son ADN