Défilé : un 1er mai mitigé

  • A
  • A
Défilé : un 1er mai mitigé
@ MAXPPP
Partagez sur :

Entre 195.000 et 350.000 manifestants, c'est beaucoup moins qu'en 2009.

Le 1er mai fait-il encore recette ? Contrairement à l'an dernier, le défilé n'a pas mobilisé les foules. Les cortèges, partout en France, ont réuni 350.000 manifestants (selon une estimation définitive de la CGT) 195.000 (selon le ministère de l'Intérieur), contre 1,2 million de personnes revendiqué par les syndicats en 2009.

Le défilé de cette année était placé sous le signe de la défense de l'emploi, du pouvoir d'achat et surtout des retraites. Syndicats, partis de gauche et organisations étudiantes ont appelé à descendre dans la rue pour, selon les termes du secrétaire général de la CGT Bernard Thibault, "créer un rapport de force dans la discussion" avec le gouvernement. La réforme des retraites est prévue avant la fin de l'année et un nouveau rendez-vous social à l'Elysée se tiendra a priori le 10 mai.

Si en 2009, les syndicats avaient défilé ensemble, le cru 2010 du 1er mai n'est que partiellement unitaire. Les deux plus importants, la CGT et la CFDT, rejoints par la FSU, l'Unsa (implantés surtout chez les fonctionnaires) et Solidaires (Sud et autres) ont bel et bien défilé côte à côté. Mais FO a renoué de son côté avec sa tradition en faisant cavalier seul, la CFTC organise seulement quelques rassemblements en régions.

45.000 personnes à Paris, selon la CGT

Plus de 280 défilés sont prévus dans toute la France. Selon la CGT, la manifestation parisienne qui s'est élancée en début d'après-midi de la place de la République, a réuni 45.000 personnes. A Lille, où le cortège est parti en fin de matinée, entre 2.000 à 3.000 personnes ont défilé derrière une banderole où l'on pouvait lire : "Ensemble privé public : emploi salaire pouvoir d'achat retraite". Environ 3.000 personnes ont manifesté à Strasbourg derrière une banderole intersyndicale CGT, CFDT, Unsa, FSU.

A Nice, 2.300 personnes ont défilé, selon la police et les organisateurs.
A Nantes, l'intersyndicale a dénombré 5.000 manifestants dans le centre-ville, contre 3.700 pour la police.
A Bordeaux entre 5.200 (syndicats) et 20.000 (police) manifestants ont défilé. Ils étaient entre 13.500 et 50.000 l'an dernier.
A Toulouse, entre 5.000 et 6.000 personnes étaient dans les rues de la ville rose, contre 15.000 à 30.000 en 2009.
A Grenoble, 5.000 manifestants ont été recensés par les syndicats et la police, contre 10.000 à 30.000 l'an dernier.
A Lyon, entre 4.500 et 8.500 personnes ont défilé contre 10.500 à 15.000 l'année dernière
A Marseille, entre 3.500 et 15.000 personnes ont défilé, contre 8.500 à 35.000 en 2009.
A Rennes entre 3.500 et 7.000 personnes étaient dans les rues de la ville contre, 5.000 à 10.000 l'année passée.
A Rouen, entre 3.400 et 7.000 personnes ont manifesté contre 4.500 à 10.000 l'an dernier.
A Caen, entre 3.200 et 4.000 manifestants ont été recensés contre 8.000 à 20.000 en 2009.
A Montpellier, entre 3.000 et 5.000 personnes étaient dans la rue, contre 4.500à 20.000 l'an dernier.