Décrochage scolaire : "le chemin du suicide"

  • A
  • A
Décrochage scolaire : "le chemin du suicide"
@ MAXPPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE - Le père d’un lycéen raconte la descente aux enfers de son fils.

Le gouvernement veut mettre en place un suivi personnalisé pour les élèves qui ont décroché. C’est Luc Chatel qui l’a annoncé dimanche, sur Europe 1. Une solution très attendue par des parents qui ne savent souvent plus quoi faire face aux difficultés de leur enfant.

C’est le cas de Paul, père d’un lycéen qui a laissé tomber l’école il y a trois mois et qui ne sait plus quoi faire pour aider son fils. "Il savait très bien que c’était le chemin du suicide", raconte le père du jeune garçon sur Europe 1. "Un jour il est rentré en pleurs du lycée et nous a dit : "je ne peux plus aller au lycée en métro, sinon je vais me foutre sous le métro"".

"Ses professeurs ont cessé de s’intéresser à lui"

Paul dénonce l’abandon des professeurs qui n’ont pas su tirer la sonnette d’alarme assez tôt. "Ce qui s’est passé, c’est simplement que mon fils a découvert le cannabis. Et à partir de ce moment-là, ça été la dégringolade. Les notes, qui étaient moyennes, sont devenues catastrophiques et ses professeurs ont cessé de s’intéresser à lui", explique le père de famille. "Il a donc tout laissé tomber et cela fait trois mois qu’il ne fait rien", regrette-t-il, soulignant que le lycée de son fils « ne cherchait qu’à être le meilleur établissement, sans se soucier du bonheur des élèves".