Deauville se métamorphose pour le G8

  • A
  • A
Deauville se métamorphose pour le G8
La ville est quadrillée par les policiers, gendarmes et militaires.@ Maxppp
Partagez sur :

Un dispositif de sécurité exceptionnel a été mis en place. Au risque d’exaspérer certains habitants.

Ils sont 4.000 résidents à l’année. Et c'est près de 10.000 personnes qui sont attendues à Deauville. Autrement dit, la station balnéaire va se métamorphoser durant 48heures, le temps d’accueillir une vingtaine de chefs d’Etat, à l’occasion du G8.

"On sent une forte effervescence dans la ville depuis quelques jours", raconte à Europe1.fr le maire de Deauville, Philippe Augier. "C’est une espèce de consécration", se félicite l’élu. Les hôtels sont pleins à craquer, jusque dans un rayon de 40 à 50 kilomètres autour de la ville, qui vit déjà à 90% du tourisme.

"On est tous surveillés"

Quadrillage terrestre, surveillance aérienne, protection maritime… la ville a été placée sous haute sécurité. Au total 12.252 policiers, gendarmes et militaires quadrillent la station balnéaire.

De quoi agacer certains habitants, qui assistent au changement radical de leur ville. "J’ai surpris des gens me prendre en photo à travers une vitre teintée d’un véhicule de police alors que j’étais assis à un café", témoigne l’un deux.

"Je pense qu’on est tous surveillés" :

Un autre Deauvillais s’inquiète lui de la présence de "deux sous-marins" et de "bateaux de guerre". Les commerçants se sentent également pris au piège. "On a reçu une lettre du maire il y a deux-trois jours, dans laquelle il nous demandait de rester ouverts pour le prestige de Deauville", raconte l’une d’entre elles.

A partir de ce mercredi, la ville est seulement accessible aux délégations, aux journalistes et à ceux qui y habitent ou y travaillent, soit environ 15.000 personnes. Tous - même les enfants - ont été munis d’un badge pour pouvoir circuler librement. Samedi midi, ils pourront reprendre "une vie normale".