"De toute façon, il va y avoir pénurie"

  • A
  • A
Partagez sur :

Agnès Agu, agricultrice dans les Bouches-du-Rhône, est harcelée de demandes pour son foin.

Propos recueillis par Nathalie Chevance