De Caunes veut un Grand Journal "bordélique"

  • A
  • A
De Caunes veut un Grand Journal "bordélique"
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Celui qui succèdera à Michel Denisot le 26 août prochain veut recréer du lien entre les animateurs.

Les projets d’Antoine de Caunes pour le Grand Journal se précise. Celui qui succèdera à Michel Denisot le 26 août prochain assure au micro d'Europe 1 qu'il entend rendre plus "bordélique" l'émission. "Le pari c'est de recréer un esprit de clan, de tribu, que l'on s'amuse. J'avais le sentiment que les chroniqueurs étaient très compartimentés, qu'ils venaient faire leur petite chronique et qu'ils repartaient. J'ai envie que ça se mélange plus, que ce soit plus bordélique sur le plateau", commente-t-il sur Europe 1.

>> A lire aussi - De Caunes au Grand Journal : "ça s'est décidé en une heure"

Ce dernier assure toutefois que l'organisation de l'émission restera la même. "Ça reste sur les mêmes fondamentaux. La première partie est accès sur l'actu chaude, politique, sociétale, culturelle, tout ce qui s'est passé dans les dernières 24 heures, et la seconde partie est accès sur un événement, un personnage", détaille-t-il.

Écoutez Antoine de Caunes en intégralité :



De Caunes veut un Grand Journal "bordélique"par Europe1fr