Dassault, ton univers impitoyable ?

  • A
  • A
Dassault, ton univers impitoyable ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Trois enquêtes préliminaires concernent la famille Dassault, sur fond de guerre de succession.

L'info à retenir. Une information judiciaire pour appels téléphoniques malveillants et tentative d'extorsion de fonds au détriment de certains membres de la famille Dassault a été ouverte jeudi par le parquet de Paris. Les quatre enfants de Serge Dassault affirment avoir été victimes d'harcèlements téléphoniques en 2012 émanant de caïds de banlieue de Corbeil-Essonnes, l'ancien fief électoral de leur père. Ces derniers auraient réclamé de l'argent à la famille Dassault, cinquième fortune française, sous peine de représailles physiques.

Le contexte. Cette affaire intervient alors que le patriarche, Serge Dassault, 87 ans, est déjà visé par deux autres enquêtes. La première a été ouverte en 2010. Elle vise des mouvements suspects d'argent lors des municipales à Corbeil-Essonnes et les pratiques supposées du milliardaire, qui fut maire UMP de la ville jusqu'en 2009. L'élection de Serge Dassault a ensuite été invalidée par le Conseil d'Etat après que l'opposition municipale a dénoncé des distributions d'argent à des administrés pour assurer sa victoire, notamment à "plusieurs jeunes des cités", rappelle Le Monde. La seconde enquête préliminaire fait suite à la découverte de transferts d'argent suspects sur les comptes d'habitants de Corbeil-Essonnes connus de la justice. Le sénateur aurait assuré qu'il s'agissait de prêts. La justice enquête pour déterminer s'il s'agit d'extorsions de fonds en bande organisée.

La déclaration. Interrogé par Le Monde, le successeur de Serge Dassault à Corbeil-Essonnes, l'UMP Jean-Pierre Bechter, balaie ces accusations. "M. Dassault paie ses impôts, c'est son argent et il en fait ce qu'il veut. Il est le seul milliardaire à faire de la politique et à s'occuper des handicapés mentaux ou des quartiers difficiles", argumente l'élu.

Une manipulation ? Selon le Monde, les enquêteurs ont la crainte d'être manipulés, plongés au sein d'une guerre de succession, ces enquêtes pouvant mettre en évidence la vulnérabilité du patriarche, comme dans l'affaire qui oppose Liliane Bettencourt à sa fille. "Les quatre enfants du milliardaire, tous salariés au sein de l'empire familial guignent la place de leur père", affirme Le Monde. Et deux des quatre enfants ont des relations difficiles : Olivier Dassault, l'aîné, ne s'entend pas avec Laurent Dassault, son cadet, vice-président de la holding familial Groupe industriel Marcel Dassault, un empire de 9,9 milliards d'euros.