Dans la famille "radars", je demande...

  • A
  • A
Dans la famille "radars", je demande...
@ MAXPPP
Partagez sur :

Fixes, mobiles ou pédagogiques, Europe1.fr vous dit tout sur les radars.

Depuis 9 ans, les radars ont fleuri sur les routes de France. Ces boîtiers peuvent être à la fois fixes ou mobiles, mais aussi implantés au bord des routes tout comme sur des feux. Il en existe 2.800 en France et un millier de plus doit être déployé d'ici 2012. Alors que le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a annoncé dimanche sur l’antenne d’Europe 1 le déploiement "dès la semaine prochaine" d'un millier de radars pédagogiques, Europe1.fr a répertorié les différents types de radars.

LE RADAR FIXE : LE PLUS CONNU

24.05_radar fixe MAXPPP 930x620.jpg

© MAXPPP

Comment marche-t-il ? Le radar fixe se présente sous la forme d'une cabine, qui comporte généralement trois fenêtres : l’une pour le radar, une autre pour l’appareil photo et la dernière pour le flash. Le boîtier existe aujourd’hui dans des tailles différentes qu’il soit de l’ancienne, de la première, de la deuxième ou de la troisième génération. Il est destiné à mesurer et contrôler la vitesse des conducteurs.

Combien y en a-t-il en service ? 1.895 radars de ce type sont déployés sur les routes françaises.

LE RADAR DISCRIMINANT : PEU POPULAIRE

24.05_radar discriminant MAXPPP 930x620.jpg

© MAXPPP

Comment marche-t-il ? Ce boîtier est un radar de quatrième génération. Cylindrique, il ne comporte que deux fenêtres contrairement à un radar fixe classique qui en possède trois. Cette cabine permet de différencier les catégories de véhicules : poids-lourds, véhicules légers ou deux-roues. L’objectif est de contrôler les conducteurs par rapport à leurs limitations de vitesse spécifique. Les camions, par exemple, ne sont pas censés rouler aussi vite sur autoroute qu’un automobiliste lambda. Ce radar identifie le véhicule en infraction si plusieurs apparaissent sur un cliché.

Combien y en a-t-il en service ? Peu sont les Français qui ont déjà vu un radar discriminant : seuls 9 boîtiers de ce type sont installés.

LE RADAR MOBILE : LE PLUS REDOUTE

24.05_radar mobile MAXPPP 930x620.jpg

© MAXPPP

Comment marche-t-il ? Embarqué dans un véhicule banalisé arrêté et positionné au bord de la route, il détecte les dépassements de vitesse. De fait, il permet d’effectuer des contrôles en tout lieu et d’être déplacé en cas de besoin (travaux ou encore trafic chargé). Ce contrôle est généralement réalisé par des gendarmes ou des policiers, en fonction du secteur. Jusqu’à aujourd’hui, ce boîtier était le seul non-signalé et donc celui dont les automobilistes se méfiaient le plus.

Combien y en a-t-il en service ? 933 radars mobiles sont à la disposition des forces de l'ordre pour réaliser des contrôles. Mais étant donné que leur installation nécessite une patrouille, ils ne sont jamais positionnés au même moment.

LE RADAR TRONÇON : LE FUTUR BOÎTIER

24.05_radar-troncon-SECU-ROUTIERE 930620.jpg

© SECURITE ROUTIERE

Comment marche-t-il ? Il s’agit d’un radar dernière génération, pas encore mis en service sur les routes de France. Il a pour rôle de sécuriser l’ensemble d’une portion de route à risque. Pour cela, le radar tronçon calcule la vitesse moyenne entre deux points.

Combien y en a-t-il en service ? Aucun. Le premier radar de ce type devrait être mis en place en 2012.

LE RADAR DE FEU ROUGE : EN CENTRE-VILLE

24.05_radar feux rouges MAXPPP930x620.jpg

© MAXPPP

Comment marche-t-il ? Il est déployé dans les grandes agglomérations aux feux tricolores, comme son nom l’indique. Il se déclenche en cas de franchissement d’un feu rouge. Une photo est prise si le véhicule le franchit et l’infraction est validée si l’automobile franchit une ligne, équipée de capteurs magnétiques dans la chaussée.

Combien y en a-t-il en service ? 533 radars de ce type sont installés aux feux en France.

LE RADAR DE PASSAGE A NIVEAU : EN EXPÉRIMENTATION

24.05_radar passage niveau MAXPPP 930x620.jpg

© MAXPPP

Comment marche-t-il ? Ce type de boîtier est mis en place parce que trop d’automobilistes s’engagent sur des passages à niveau sans respecter les feux clignotants qui les informent de la fermeture des barrières. Ils fonctionnent comme ceux implantés sur les feux rouges.

Combien y en a-t-il en service ? Deux radars de ce type ont été déployés en France, en test.

LE RADAR PÉDAGOGIQUE : LE PLUS APPRÉCIÉ

24.05_radar pedagogique MAXPPP 930x620.jpg

© MAXPPP

Comment marche-t-il ? Ce sont les plus inoffensifs. Ils calculent la vitesse des automobilistes et affichent cette vitesse. Certains panneaux l’indiquent en rouge si la limite est dépassée, d’autres affichent des une tête qui boude, alors que parfois ils indiquent "trop vite". Parfois les radars pédagogiques précisent même le numéro d'immatriculation de la voiture en tord. Dans tous les cas, ce contrôle ne donne pas lieu à une amende ou à un retrait de points. Ce radar se présente aussi sous une autre forme, aux feux. S’il détecte un conducteur qui roule au-dessus de la vitesse autorisée, le feu passe au rouge. Dans le cas contraire, le feu reste vert.

Combien y en a-t-il en service ? Leur nombre n'est pas connu. Certains peuvent être la propriété de communes ou de communautés d'agglomération. Le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'un millier de radars pédagogiques serait implanté dès la semaine prochaine.