Crash :"je pensais que c’était la fin"

  • A
  • A
Crash :"je pensais que c’était la fin"
@ MAXPPP
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE - Le pilote du bombardier d’eau qui s’est crashé samedi dans l’Hérault raconte.

Dominique Leneveu a vécu la peur de sa vie samedi dans l’Hérault. Ce pilote de bombardier d’eau intervenait sur un incendie de garrigue entre Pouzolles et Laurens quand, vers 11h15, une violente bourrasque de vent l’a déporté.

"L’avion a percuté un arbre, et a fait quelques pirouettes", raconte-t-il sur Europe 1. "Je me suis retrouvé sur le dos, coincé dans l’avion", au sol.

J'ai pensé que c'était la fin :

Mais Dominique Leneveu n'a pas paniqué. "J’ai essayé de sortir d’un côté, c’était fermé. Je suis sorti par l’autre côté, heureusement la porte était entrouverte", explique-t-il.

"Il était temps que je sorte de l’avion, parce qu’il s’est mis à brûler peu de temps après." Et l’appareil a ensuite été totalement détruit par les flammes.

Bilan de l’accident pour le pilote : trois points de suture à la tête. Et une grosse frayeur. "Quand j’ai percuté l’arbre, j’ai vraiment pensé que c’était la fin", assure Dominique Leneveu, qui, encore sous le choc, ne pense plus à lui.

"Ce que j’ai sur le cœur, là, c’est d’avoir cassé un avion et d’avoir échoué dans une mission", soupire-t-il. "Pour l’instant, je n’ai pas assez de recul pour penser à moi-même."