Courbefy, le hameau à 520.000 euros

  • A
  • A
Courbefy, le hameau à 520.000 euros
Le hameau de Courbefy a été attribué à un artiste sud-coréen Ahae , pour 520.000 euros.@ GOOGLE MAPS
Partagez sur :

Un artiste sud-coréen a acquis le hameau de la Haute-Vienne lors d’une vente aux enchères.

Les 21 bâtisses, boxes pour chevaux, la piscine et les terrains de tennis de Courbefy ont été adjugés lundi 520.000 euros lors d'une vente aux enchères devant le Tribunal de grande instance de Limoges. C’est l’artiste d'origine sud-coréenne Ahae qui a acquis ce hameau abandonné de Haute-Vienne adossé à une forteresse du XIIIe siècle, culminant à 557 mètres d'altitude et offrant une vue à 360 degrés.

Un projet "environnemental"

Le projet de l'artiste s’annonce "environnemental, artistique et culturel". Il "ressemblera à des projets déjà montés ailleurs", a expliqué un représentant de sa société, Ahae Press inc.

Le photographe, dont l'exposition Through my window doit être exposée au jardin des Tuileries à partir du 26 juin, était opposé à deux autres acheteurs potentiels. Il s’agissait de Belges qui souhaitaient créer un centre d'hébergement pour handicapés et des responsables de la société néerlandaise Endemol qui envisageaient de lancer une émission du type "SOS Village". Au total, plus de 150 acquéreurs avaient manifesté leur envie de racheter les lieux.

La mise à prix était fixée à 330.000 euros. L'évolution s'effectuait par tranches de 5.000 euros et au bout de quatre minutes d'enchères, le montant des offres s'élevait à 450.000 euros.

Plus d'habitants depuis les années 1970

C’est la deuxième fois que le hameau, à l'abandon depuis 2008, était mis aux enchères. La première n’avait attiré aucun acheteur. La dernière habitante a quitté Courbefy dans les années 1970. Depuis, le hameau est passé sous le giron de plusieurs propriétaires, transformé successivement en centre de loisirs pour jeunes, en village de vacances et en hôtel-restaurant.

L'ancien propriétaire qui l'avait acquis en 2003 pour le réhabiliter en complexe hôtelier avait fait faillite, cumulant 650.000 euros de dettes auprès de sa banque.