Cour des comptes : l'Education nationale épinglée

  • A
  • A
Cour des comptes : l'Education nationale épinglée
@ MAXPPP
Partagez sur :

RAPPORT - La Cour des comptes critique notamment le recrutement par l'Etat de 60.000 nouveaux enseignants. 

La gestion des enseignants souffre de "multiples dysfonctionnements", selon la Cour des comptes, qui prône une "réforme d'ensemble" pour aboutir à une revalorisation de leur métier, afin de surmonter la double crise des vocations et de la baisse des résultats des élèves.





"Le problème n'est pas celui du nombre d'enseignants ou d'une insuffisance des moyens" : la suppression de 80.000 postes sous le précédent quinquennat ou la création de 60.000 postes en cinq ans "sont vaines si elles se font à règles de gestion inchangées", juge la Cour dans son rapport "Gérer les enseignants autrement", publié mercredi.

C'est "l'utilisation des moyens existants qui pose problème : la gestion des enseignants se caractérise en effet depuis de nombreuses années par de multiples dysfonctionnements", dit-elle, énumérant une série de recommandations autour de "quatre axes". Il faut "redéfinir" le métier d'enseignant, car aujourd'hui seules les heures de cours, devant les élèves, figurent dans les "obligations de service".