Corse : les grévistes votent la reprise

  • A
  • A
Corse : les grévistes votent la reprise
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le blocage des ports de Corse a été levé dans la nuit de jeudi à vendredi.

Fin de la grève en Corse…Les marins grévistes de la SNCM et de la CMN ont voté vendredi la reprise du travail. "A la suite des avancées obtenues pour la préservation du service public, des garanties sur le maintien de la flotte de la SNCM et du passage de quarante postes de CDD en CDI, la reprise du travail a été votée à la quasi unanimité" lors d'assemblées générales sur les navires bloqués, a déclaré le représentant de la CGT à la SNCM, Frédéric Alpozzo.

Un peu plus tôt, dans la nuit de jeudi à vendredi, les syndicats ont décidé de lever le blocage des ports de Corse qu'ils occupaient depuis mardi. Reste maintenant à la CGT et au syndicat autonome des marins e signer avec les directions de la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM) et de la Compagnie méridionale de navigation (CMN) un protocole de fin de conflit.

"On a avancé sur la plupart des points, il y a 90% du chemin qui est fait donc, pour montrer qu'on est des gens responsables, on débloque les ports", avait confirmé Patrick Panzani, délégué syndical du Syndicat autonome des marins de la marine marchande (SAMMM) à la Compagnie méridionale de navigation (CMN).

Depuis mardi, une grève avait été lancée à la SNCM et la CMN à l'appel de la CGT et du Syndicat autonome des marins. Les grévistes accusaient la SNCM et la CMN, privatisées en 2006, de vouloir, en accord avec la Collectivité territoriale de Corse (CTC), démanteler le contrat et les missions de service public qui leurs sont attribuées au titre de la continuité territoriale.

Mercredi, ils ont obtenu l'assurance que la CTC ne signerait pas de convention d'aide sociale avec Moby Lines avant le renouvellement de l'assemblée régionale, le 21 mars. Jeudi, ils ont obtenu des garanties sur le renouvellement de la flotte, le passage de 40 postes de CDD en CDI et le maintien des effectifs.

Le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo, en charge des transports, s'est "réjoui de la reprise du travail" dans les compagnies maritimes SNCM et CMN. Il a "salué le comportement responsable des acteurs socio-économiques de Corse", en relevant le "dialogue franc, sincère et constructif" mené par le gouvernement et la collectivité territoriale de Corse avec les grévistes.