Corrèze : Vikernes se dit "survivaliste"

  • A
  • A
Corrèze : Vikernes se dit "survivaliste"
@ Capture Facebook de Kristian Vikernes
Partagez sur :

Gardé à vue depuis lundi, le "néo-nazi" norvégien nie tout projet terroriste et se réclame du survivalisme.

L'INFO. Les autorités se sont-elles trompées sur Kristian "Varg" Vikernes ? Aussitôt l'arrestation du musicien et néo-nazi norvégien en Corrèze mardi, Manuel Valls affirmait que l'homme était susceptible de préparer "un acte terroriste d’envergure". Des accusations erronées, a répondu Me Julien Freyssinet, son avocat, au micro d'Europe 1 jeudi matin.  Selon lui, son client n'avait "aucun projet terroriste". Quant à l'achat de quatre fusils, l’avocat met en avant la philosophie de vie du couple : le survivalisme.  

>> A LIRE AUSSI - Qui est Kristian Vikernes, le néo-nazi arrêté en Corrèze ?

"Aucun projet d'attentat". "Il est très coopératif dans le but ultime de dire deux choses : il n'y avait aucun projet d'attentat particulier qu'il menait seul ou avec son épouse et il ne cautionne absolument pas la tuerie de Breivik", a assuré son conseil mardi.

16.07 maison néo-nazi corrèze 930x620

© Europe1/Benjamin Peter

"Sa femme et lui adhèrent à la philosophie survivaliste. Cela suppose une autarcie énergétique et une autarcie alimentaire. Pour être en autarcie, il faut avoir un petit élevage et aussi stocker des conserves, (choses) que l'on a retrouvées. Il faut aussi acquérir ses armes, d'abord pour apprendre à tirer avant d'aller chasser et vivre dans le cadre de cette philosophie", a poursuivi Me Freyssjnet. 

Son opinion sur Breivik. En décembre dernier, Kristian "Varg" Vikernes avait dénigré Anders Behring Breivik et son massacre de juillet 2011 qui a coûté la vie à 77 personnes. En qualifiant cet acte de "grossière erreur", Vikernes écrit : "tu as tué plus de Norvégiens que ne l'a fait toute la population musulmane ces 40 dernières années, et tu prétends être un nationaliste et patriote norvégien (aux côtés de tes maîtres juifs) combattant l'islam, pour nous protéger de leurs crimes?!". Les deux hommes ne se sont probablement jamais parlé ni rencontrés, Breivik ayant mené une vie de solitaire. Mais Breivik a fait de Vikernes l'un des destinataires du "manifeste" de quelque 1.500 pages auquel il a consacré plusieurs années de sa vie, et tous deux partagent une admiration pour Vidkun Quisling, un Norvégien auteur d'un coup d'Etat pro-nazi en 1940.

breivik

© CAPTURE RTBF

Aujourd'hui, selon son avocat, Vikernes "revendique uniquement le survivalisme". "Je pense que l'on a fait un amalgame de tout ça et que l'on en a tiré, compte tenu de son passé, un argument selon lequel c'est un dangereux terroriste", assure-t-il.  "Je pense qu'il ressortira libre parce qu'on est loin de la présentation qui a été faite et loin, à mon avis, du motif de la garde à vue", a conclu Me Freyssinet.

Le survivalisme, c'est quoi ? En France, le survivalisme a commencé à faire parler de lui peu avant décembre dernier. Souvenez-vous : une prophétie maya prévoyait la fin du monde pour le 21 décembre. Le survivalisme c'est ça : être prêt pour le jour où tout s’écroulera et s'entrainer dans ce but.   Ils stockent des kilos, voir des tonnes de nourriture. Encore peu connu en France et en Europe, le mouvement n’est plus du tout confidentiel aux Etats-Unis. De nombreux sites Internet sont entièrement dédiés à ceux que l'on appelle les "preppers", du terme "prepping" qui signifie "la préparation" en anglais. Ils y trouvent des guides pour se préparer. La chaîne de télévision National Geographic a même un temps diffusé un programme de téléréalité dédié au phénomène, intitulé "Doomsday preppers".