Coronavirus : les patients sous haute surveillance

  • A
  • A
Coronavirus : les patients sous haute surveillance
@ MAXPPP
Partagez sur :

REPORTAGE - Hospitalisés à Lille, ils sont confinés dans une chambre à dépression.

Sous haute surveillance. Ils sont placés sous haute surveillance. Le CHR de Lille met tout en œuvre pour éviter que les deux patients hospitalisés après avoir été infectés par le coronavirus, et dont le pronostic vital est engagé, ne transmettent ce virus proche du Sras à d'autres personnes.

>> À lire : comment l'InVS traque les cas potentiels

Des visites restreintes. Dans leur entourage, seules leurs épouses ont droit de visite. Comme tous les membres du personnel médical, elles doivent respecter des consignes sanitaires strictes, et mettre des masques de protection. Les deux hommes sont, par ailleurs, placés en chambre à dépression, c'est à dire dont l'atmosphère empêche toute diffusion du virus et toute contamination. "Si c'est vis-à-vis des contaminations, du personnel, des patients ou même de la population, nous ne sommes pas plus inquiets qu'avant", rassure toutefois le Pr.Mathieu, chef service réanimation du CHR de Lille, au micro d'Europe1.

>> A lire : Coronavirus : faut-il s'inquiéter ?

Où en est le traitement des patients ? "Concernant le pronostic des deux malades en revanche, il est tout à fait possible malheureusement que l'évolution puisse-t-être défavorable. Vous savez que cette pathologie est une pathologie pour laquelle on manque actuellement de recul. Quand vous êtes dans un service de réanimation c'est que votre pronostic vital est engagé quelque soit la maladie", détaille le médecin.  En l'absence de traitement spécifiques contre cette infection, les médecins ne peuvent que stabiliser les deux malades sous un système d'assistance respiratoire. Ces deux derniers ne montrent, pour le moment, aucun signe d'amélioration pour l'instant.

>> A lire : ce virus qui inquiète la Grande-Bretagne