Coronavirus : le CHU de Tours surveillé

  • A
  • A
Coronavirus : le CHU de Tours surveillé
Deux personnes, qui revenaient de La Mecque, ont été hospitalisésà Tours. Elles présentent les symptômes du coronavirus.@ GOOGLE STREET VIEW
Partagez sur :

La suspicion concerne un patient mais aucun nouveau cas n'a pour le moment été confirmé.

L'info. Deux personnes ont été hospitalisées au service des maladies infectieuses du CHU de Tours. Ces deux patients pourraient être atteints par le coronavirus, dont ils ont tous les symptômes, selon France Bleu Touraine. Le ministère de la Santé a toutefois précisé que les investigations pour vérifier s'il s'agit bien de la souche du virus ne concernent qu'un seul patient.

La suspicion. Les deux patients ont séjourné à La Mecque, en Arabie Saoudite, selon France Bleu Touraine, qui a révélé l'information. Ils se plaignent de troubles respiratoires et de maux de ventre, qui sont les symptômes connus du coronavirus. Peuvent être considérés comme des cas suspects les individus revenant du Moyen-Orient avec des symptômes tels qu'une fièvre supérieure à 38°, une toux ou une gêne respiratoire, a-t-on précisé au ministère de la Santé.

>> A lire aussi : Coronavirus : faut-il s'inquiéter ?

Des analyses en cours. Aucun nouveau cas n'est encore confirmé, a précisé le ministère de la Santé, qui indique qu'une investigation est en cours à l'hôpital de Tours. Elle ne concerne qu'un seul patient. "Les résultats sont attendus dans la journée de demain [mercredi, ndlr]", affirme le ministère dans un communiqué.

>> Mise à jour, mercredi à 15h30 : "Les analyses du patient hospitalisé à Tours se sont révélées négatives", a annoncé le ministère de la Santé.

Un patient dans un état "stationnaire". Deux cas avérés en France. Pour le moment, seuls deux cas avérés de coronavirus ont été détectés en France. L'un des deux patients est décédé le 28 mai dernier à Lille. Le second, qui partageait la chambre d'hôpital du malade décédé, est toujours hospitalisé dans un état "stationnaire".

>> A lire aussi : Une transmission inquiétante

La crainte d'une pandémie. L'OMS craint une pandémie. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a lancé lundi une mise en garde à l'intention des habitants du Moyen-Orient et des personnes qui voyagent dans cette région. Elle estime que le coronavirus peut potentiellement déboucher sur une pandémie comme celle de la grippe aviaire provoquée par le virus H5N1. Le dernier bilan de l'OMS fait état de 55 cas de contamination dans le monde dont 31 ont été mortels.