Les autorités sanitaires craignent qu'un médecin et un ancien voisin de chambre du premier malade français atteint du nouveau coronavirus proche du Sras aient à leur tour été contaminés, a-t-on appris jeudi auprès de l'agence régionale de santé (ARS). Le voisin de chambre et le médecin ont été hospitalisés à Lille et Tourcoing pour y subir notamment des prélèvements. Les résultats des tests seront connus prochainement, selon un communiqué de l'ARS.

>>> Faut-il craindre le coronavirus ?