Corbeil-Essonnes : Bechter devant un juge d'instruction

  • A
  • A
Corbeil-Essonnes : Bechter devant un juge d'instruction
@ MaxPPP
Partagez sur :

L'élu, bras droit de l'industriel Serge Dassault, va être présenté vendredi à un magistrat pour être mis en examen, avec deux autres personnes.

Le maire UMP de Corbeil-Essonnes, Jean-Pierre Bechter, proche de Serge Dassault, doit être présenté à un juge d'instruction vendredi à l'issue de sa garde à vue, a appris Europe 1. Younès Bounouara, au coeur de nombreuses rumeurs sur un système d'achat de votes qu'aurait mis en place l'avionneur pour assurer la paix sociale dans les quartiers mais également son élection, puis celle de son successeur, Jean-Pierre Bechter, et déjà incarcéré pour le règlement de comptes de l'an dernier, a également été déféré. Cristela de Oliveira, deuxième adjointe à la mairie de Corbeil-Essonnes et ex-candidate UMP aux législatives de 2012, doit aussi être présentée à un juge. Trois autres ont été libérées à l'issue de leur garde à vue, sans poursuites.

Les juges d'instruction enquêtent sur des faits supposés d'"abus de biens sociaux, corruption, blanchiment et achat de votes". Ils cherchent à décortiquer le système frauduleux prétendument mis en place à Corbeil-Essonnes par Serge Dassault. Et l'affaire, qui a commencé avec des enveloppes d'argent liquide et des chèques qui avaient été distribués aux jeunes en échange de la promesse de leur vote, a pris une autre dimension. Les soupçons de la justice vont désormais au-delà de ces exemples rapportés par des témoins.

sur le même sujet, sujet,

ENQUÊTE - Jean-Pierre Bechter en garde à vue

FOCUS - Ces enquêtes qui visent Dassault

ZOOM - Le système Dassault épinglé