Contamination radioactive à Lyon

  • A
  • A
Contamination radioactive à Lyon
Un compteur geiger@ MAXPPP
Partagez sur :

Un immeuble de Lyon a été évacué suite à une fuite de Radon, un gaz radioactif.

Deux techniciens de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) ont été exposés à un gaz radioactif, lors d'une intervention de routine mercredi à Lyon.

La mission consistait à récupérer du matériel radiologique obsolète chez un médecin-radiologue à la retraite, résidant sur les quais du centre-ville de Lyon. De la  poudre  de radium s’est dispersée lors  de  l’ouverture  d’un  coffre  contenant  les  objets. Ce qui a occasionné la contamination de deux des quatre intervenants de l’IRSN, qui “ne portaient pas de protection“ car “en-dehors du périmètre d’action“, a précisé Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, le préfet délégué à la sécurité.
  
 Les secours sont arrivés rapidement. Et les pompiers, en combinaison intégrale et masques à gaz, sont venus prêter main forte au personnel de l’Autorité de sûreté nucléaire.

Deux techniciens sous surveillance médicale

Les deux techniciens contaminés ont été transférés à la centrale nucléaire de Bugey, dans l’Ain, pour y subir des examens spécifiques. "L'objectif des examens est de savoir si ces deux personnes sont contaminées juste à l'extérieur, c'est-à-dire si elles ont reçu des poussières radioactives sur la peau, ou si elles sont contaminées à l'intérieur", a expliqué Sylvain Pelleteret de l'Agence de sûreté nucléaire (ASN). Aucun résultat n'est connu pour l’instant.

Evacués, les habitants sont temporairement relogés

Pendant l’intervention des secours, les six habitants présents dans l'immeuble sont restés chez eux. D’après les mesures effectuées, il y a une légère contamination dans les parties communes de l'immeuble mais elle est limitée à l’entrée et aux escaliers. Ils ont été évacués à l’aide de la grande échelle, par les pompiers en fin d'après-midi. Ils sont ensuite passés un à un au détecteur de radioactivité. Mais “il n'y a pas de risques pour la population", a déclaré Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts.

Un nettoyage va avoir lieu pour décontaminer l'immeuble, ce qui pourrait prendre plusieurs jours. Pendant ce temps, les habitants auront la possibilité d’être relogés par la mairie.