Compétitivité : Fifty shades of Gallois

  • A
  • A
Compétitivité : Fifty shades of Gallois
@ REUTERS
Partagez sur :

LOL DU VENDREDI - Ou comment rendre sexy un rapport sur le cauchemar de l’industrie française.

Arnaud Montebourg a estimé que chaque Français devrait lire le rapport Gallois sur la compétitivité. Excellente idée, mais encore faut-il leur en donner la possibilité et surtout l’envie. Europe1.fr  s’est donc creusé la tête pour trouver quelques idées de relooking du rapport et en faire un "best seller".

#Un livre de poche pas cher

Initiative louable de la part du ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, qui après avoir insisté sur l’importance de se plonger dans la lecture du rapport sur la productivité, a proposé qu’il soit édité en version poche.

#Un titre accrocheur

978x489 LeLab - Ce que dit la mise en page du rapport Gallois
N’importe quel éditeur vous le dira : le succès commence par un bon titre. Un élément clef dont, Louis Gallois, commissaire général à l’Investissement et auteur dudit rapport, ne semble pas avoir mesuré l’importance, en baptisant le document de soixante-quatorze pages "Pacte pour la compétitivité de l’industrie française". Il va donc falloir, avant de lancer les rotatives, penser à rebaptiser ce "cinglant réquisitoire" pour lancer les ventes. Plusieurs choix s’offrent ici à Arnaud Montebourg :

- Il pourrait opter, par exemple, pour la version "must have", en le rebaptisant Le petit livre Gallois. Il deviendrait alors le livre le plus vendu au monde après la bible.
 
Conclusion : risque d’un accueil mitigé pour les lecteurs nés avant 1976.

- Autre option, la version "sexy-porn". En le rebaptisant Fifty shades of Gallois - Cinquante nuances de Gallois - le rapport s’imposerait ainsi comme le premier "porno du redressement productif" et deviendrait rapidement  LE nouveau livre de la ménagère en quête de frissons.
Conclusion : coquin, donc un très beau coup marketing.

- Arnaud Montebourg pourra aussi réfléchir à la "version branchée" avec le Gallois style que le ministre pourrait promouvoir en organisant de grands flashmob au Trocadero où tout le monde viendrait danser la "horse ridding dance", livre de poche en main.
Conclusion : pourrait séduire une cible jeune qui se fichait jusque là de l’industrie française.

- Enfin, la "version pop excentrique" avec le Rapport Lady Gallois. Le ministre jouerait, là, la carte de la confusion des genres, plébiscitant au passage le soutien de la communauté  gay, lesbienne et trans, alors désignés ambassadeurs du Redressement de l’industrie française.
Conclusion : culotté, mais novateur. Glanerait de nouveaux soutiens.

#Un ambassadeur, un visage, une marinière

arnaud montebourg le parisien magazine marinière 930620

© LE PARISIEN

Si cette dernière option n’est pas choisie, il faudra alors trouver un autre ambassadeur pour incarner le rapport Gallois. Une solution s’impose ici : Arnaud Montebourg himself. Le ministre du redressement productif, vêtu de sa marinière "sexy" - dixit Laurence Parisot - pourrait alors le distribuer, dès ce week-end, dans les allées du salon Made in France.