Comment mieux surveiller les médicaments ?

  • A
  • A
Comment mieux surveiller les médicaments ?
Les procédures pour signaler l'effet inattendu d'un médicament sont parfois lourdes et complexes.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un rapport de l'Igas publié mardi préconise une meilleure surveillance des effets secondaires.

Après l'affaire du Mediator, l'inspection générale des Affaires sociales propose d'améliorer la surveillance des effets secondaires des médicaments en France.

Dans un rapportrendu public mardi soir, l'Igas insiste aussi sur une meilleure surveillance des effets secondaires. Premier objectif : simplifier les démarches pour signaler l'effet inattendu d'un médicament.

Un petit logo?

Jusqu’ici, le système impose des déclarations par courrier uniquement, avec des formulaires fastidieux à remplir. Loin de l’exemple donné comme aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne, où les procédures sont plus simple avec des échanges par courrier mais aussi par téléphone ou internet.

Un petit logo pourrait aussi figurer sur les boites de médicaments à effets secondaires potentiellement dangereux, suggère le rapport. Le Royaume-Uni impose par exemple depuis 30 ans un triangle noir ans sur la notice de certains produits, sous surveillance.

Enfin, pour détecter très vite l'apparition d'un phénomène anormal autour d'un médicament, l'Igas propose, un système d'alerte informatique à partir des bases de données, c'est à dire qu'au delà d'un certains nombre d'effet secondaire. Une enquête serait automatiquement déclenchée.