Comète : dites bonjour à Pan-STARRS !

  • A
  • A
Comète : dites bonjour à Pan-STARRS !
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le ciel nocturne devrait permettre d'apercevoir, jusqu'à la fin du mois,

A compter de ce week-end et jusqu'à la fin du mois, la Terre recevra un visiteur exceptionnel : la comète Pan-STARRS, première de l'année visible à l'œil nu, devrait faire son apparition dans le ciel nocturne ce week-end, et y rester jusqu'à la fin du mois de mars. Une visite fugace puisque, selon les astronomes, la comète ne fera qu'une seule visite dans le système solaire avant d'être éjectée vers le reste de la galaxie.

• Comment l'observer ? Selon les experts, Pan-STARRS, qui a déjà pu être observée à l'œil nu depuis l'hémisphère sud, devrait apparaître à l'ouest au coucher du soleil. "Je pense qu'avec une bonne paire de jumelles on la verra très bien", estime Patrick Rocher, de l'Observatoire de Paris. "Le problème est qu'elle est proche du Soleil, donc on la verra le soir à l'ouest après le coucher du soleil. Plus le temps va passer, plus elle sera haute sur l'horizon, mais moins elle sera lumineuse". En clair, les observateurs auront tout intérêt à sortir leurs lunettes astronomiques ce week-end, pour en profiter pleinement.

08.10.Comete.930.620

© REUTERS

Au fait, c'est quoi, une comète ? Les comètes sont en fait d'énormes boules composées de glace, de poussière et de gaz, qui dérivent dans l'espace. Lorsqu'elles s'approchent du soleil, la glace fond et se transforme en vapeur. Mélangée au gaz et à la poussière, elle forme une immense "chevelure", qui s'étire sur des millions de kilomètres en reflétant la lumière du soleil. C'est cette "chevelure" que l'on aperçoit sur les images.

ISON, l'autre star du ciel de 2013. Pan-STARRS n'est pas la seule comète à s'approcher de la terre cette année. Début janvier, Apophis, qui doit son nom au dieu de la mort dans l'Egypte antique, a fait un petit tour dans le ciel. Mais c'est surtout la fin de l'année que les amateurs de ciels étoilés attendent avec impatience. ISON, une autre de ces montagnes de glace, doit en effet passer très, très près du soleil : moins de deux millions de kilomètres de distance. Conséquence, elle devrait être très bien visible dans l'hémisphère nord, et rester présente pendant plusieurs mois. Certains pensent même qu'elle pourrait être visible en plein jour !