Combien coûte un accident nucléaire ?

  • A
  • A
Combien coûte un accident nucléaire ?
L'IRSN s'est penché sur le coût que représenterait un accident nucléaire majeur.
Partagez sur :

La facture pourrait atteindre 5.800 milliards en cas d'accident majeur, révèle le JDD.

Plusieurs scénarios de catastrophe ont été scrutés à la loupe. Si un accident nucléaire majeur survenait en France, la facture pourrait s'élever jusqu'à 5.800 milliards d'euros, soit l'équivalent de trois années de PIB, selon un rapport confidentiel de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), cité par le JDD.

D'autres chiffres publiés en février. Selon le rapport de l'IRSN, le coût d'un accident nucléaire pourrait aller de 760 milliards d'euros pour un "cas de base" à 5.800 milliards en cas de situation particulièrement catastrophique. L'institut a précisé dimanche que ce rapport datait de 2007 et que ces estimations n'étaient plus aussi élevées aujourd'hui. Il y a un mois, l'IRSN évaluait le coût à 430 milliards d'euros pour une catastrophe similaire à celle de Fukushima en 2011.

28.08.Bandeau.nucleaire.Reuters.460.80

© REUTERS

Le pire scénario possible. L'IRSN a basé ses évaluations sur la centrale de Dampierre, dans le Loiret. Dans le pire des cas, 5 millions de personnes devraient être évacuées. L'impact économique sur la zone contaminée, où vivent 90 millions de personnes, serait considérable, avec des coûts environnementaux et de santé atteignant les 4.400 milliards d'euros. Il est toutefois difficile de prévoir avec exactitude l'ampleur de cette contamination, qui pourrait varier énormément en fonction des conditions météorologique, notamment les vents

Greenpeace et EELV montent au créneau. L'association Greenpeace a réclamé à Delphine Batho, la ministre de l'Ecologie, de publier immédiatement le rapport dans son intégralité "afin de le verser au débat en cours sur la transition énergétique". De son côté, Europe-Ecologie-Les Verts a demandé "un audit complémentaire indépendant et pluraliste" et entend déposer une proposition de résolution à l'Assemblée.