Cohen-Dukan, pas "une guerre des régimes"

  • A
  • A
Cohen-Dukan, pas "une guerre des régimes"
Pierre Dukan et Jean-Michel Cohen s'affrontaient mardi au tribunal dans une affaire de diffamation.@ Montage photo REUTERS
Partagez sur :

Les deux médecins s'affrontaient mardi au tribunal dans une affaire de diffamation.

"Une caresse de koala !" C'est ainsi que l'avocat de Jean-Michel Cohen a décrit les critiques formulées par son client contre le régime Dukan. Les deux stars des régimes s'affrontaient mardi devant le tribunal correctionnel de Paris : Pierre Dukan, célèbre médecin nutritionniste auteur du régime amaigrissant éponyme, poursuivait en diffamation le Dr Cohen, lui-même concepteur d'un régime.

"Interdire toute critique contre son fonds de commerce"

Sur le fonds du dossier, le parquet a jugé les propos du Dr Cohen non diffamatoires. Il a demandé la relaxe de Jean-Michel Cohen. Estimant que Pierre Dukan cherchait en fait "à interdire toute critique contre son fonds de commerce", l'avocat du Dr Cohen a lui demandé au tribunal de le condamner pour "procédure abusive". La décision a été mise en délibéré au 5 juillet.

Dans un article paru en juin 2010 dans le magazine Meilleure Santé, Jean-Michel Cohen accusait la méthode Dukan d'être "une véritable déstructuration alimentaire qui, entraîne de graves problèmes de santé chez certains patients comme une forte hausse de cholestérol, des problèmes cardio-vasculaires, des cancers du sein".

Des propos "tout à fait mesurés"

Pour Richard Malka, l'avocat du Dr Cohen, ces propos étaient "tout à fait mesurés" par rapport à ce qu'on a pu lire dans les colonnes du Parisien, daté de lundi. Le quotidien a en effet publié une enquête montrant que 80% des adeptes du régime Dukan avaient repris leur poids initial quatre ans après le régime. Par ailleurs, le journal évoquait très clairement les dangers que représenterait le régime hyperprotéiné. "On vous demande de condamner le Dr Cohen parce qu'il a dit la vérité et qu'il a été le premier à alerter des dangers que représente pour la santé publique le régime Dukan !", a dénoncé Me Malka.

Pierre Dukan, de son côté, n'accepte pas que l'on dise que son régime "serait un danger pour la population française", lui a rétorqué Me Sébastien Dufay. Il ne s'agit pas là d'une "guerre des régimes", a-t-il martelé. Quant à son client, il ne recherche aucune "victoire".

"Le régime Dukan, a répliqué Me Malka, ça me fait un peu l'effet d'un conte de fée à l'envers. Grâce à la magie du Dr Dukan, vous perdez vos kilos très rapidement et un jour, pof, vous retrouvez tous vos kilos! (...) J'espère que François Hollande n'a pas suivi ce régime", a-t-il ironisé, car il risque fort de ne pas tenir jusqu'à la présidentielle !