CIV : Vergès portera plainte en France

  • A
  • A
CIV : Vergès portera plainte en France
@ MAXPPP
Partagez sur :

<CUSTOM NAME="HIGHLIGHT">INTERVIEW E1</CUSTOM> - L’avocat va déposer une plainte contre X pour crimes contre l’humanité.

"Nous avons décidé de porter plainte en France pour crimes contre l’humanité, à l’égard des forces rebelles et contre la force Licorne". Interrogé par Europe 1, l’avocat Jacques Vergès a confirmé que le collectif d’avocats, dont il fait partie et qui est chargé de défendre le président déchu de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo allait déposer une plainte contre X la semaine prochaine dans le cadre de la défense d’une douzaine de familles de victimes des massacres de Duékoué. Le conseil affirme que les forces rebelles "ont tué 600 à 800 personnes à Duékoué".

"C’est une procédure très grave et d’autant plus nécessaire que les crimes continuent aujourd’hui dans Abidjan occupé", affirme Jacques Vergès.

"Les crimes continuent" :

La justice française est compétente car "le chef des bandes rebelles ayant commis ces crimes, Alassane Ouattara, a un domicile à Paris et à Mougins, et les responsables de la force Licorne ont leur domicile en France", assure Jacques Vergès.

Ancien défenseur du président ivoirien élu, Alassane Ouattara, l'avocat octogénaire a soutenu son rival durant la crise postéléctorale en Côte d'Ivoire en compagnie de son confrère Gilbert Collard. "C’est Ouattara qui m’a présenté Gbagbo, son allié à l’époque", rappelle le conseil. Avant de conclure : "C’est la vie".