Circulation alternée, comment ça marche ?

  • A
  • A
Circulation alternée, comment ça marche ?
La circulation sera alternée lundi à Paris en raison du pic de pollution.@ REUTERS
Partagez sur :

ANTI-POLLUTION - Cette mesure est mise en place depuis ce matin à Paris et dans la petite couronne francilienne.

L'INFO. La mesure n'a été appliquée qu'une seule fois, c'était en 1997. Le gouvernement a pris la décision de mettre en place la circulation alternée à Paris et dans les départements de la petite couronne lundi en raison d'une "remontée de la pollution". Malgré une "amélioration" de la situation, "les prévisions font apparaître une remontée de la pollution à compter de dimanche soir et pour les journées de lundi et mardi", explique Matignon. Europe1.fr vous explique comment ça marche. 


Quels sont les départements concernés ? La mesure concerne Paris et 22 communes limitrophes de la petite couronne, dans les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne. La préfecture de police de Paris a publié sur son site la liste complète des villes concernées. Le dispositif, qui démarre lundi à 5h30, doit être "confirmé lundi matin pour la journée de mardi en fonction de l'évolution de la situation". En cas de doute ou question, appelez le 0811 000 675, numéro du centre d'information du public de la Préfecture de Police sur la circulation alternée.

Comment savoir si je peux prendre ma voiture ? Le principe : alterner les voitures entre plaques paires et impaires en fonction des jours. Lundi, le 17, étant un jour impair, seuls les véhicules ayant une plaque dont le bloc de chiffres se termine par un chiffre impair auront le droit de rouler.

A noter que la mesure concerne aussi les deux roues immatriculés. Tous les poids-lourds sont quant à eux interdits, sauf les véhicules d'urgence.

Existe-t-il des exceptions ? Le site service-public.fr liste les types de véhicules autorisés à circuler. Les utilitaires légers (camionnettes), les voitures électriques, au GPL ou hybrides pourront rouler, ainsi que les véhicules légers immatriculés à l'étranger. Les taxis, les véhicules de secours et les camions frigorifiques sont aussi autorisés. Autre exception : s'il y a trois personnes dans un véhicule, la mesure ne s'applique pas, parce que ça incite au covoiturage", a précisé samedi le ministre de l'Ecologie, Philippe Martin, sur TF1.

Des voitures porte de Bercy, à Paris

Qu'est-ce que je risque si je prends ma voiture malgré tout ? Le ministre a prévenu : "il y aura un peu partout des contrôles de police". Les contrevenants risquent une amende de 22 euros, mais aucun point ne sera retiré sur le permis de conduire.

Alors comment vais-je pouvoir me déplacer ? Lundi, les transports en commun seront encore gratuits. Philippe Martin a aussi précisé qu'il y aurait "plus de wagons sur les trains SNCF et les RER entre 9h30 et 16h30".



Est-ce que c'est efficace ? La mesure n'a été appliquée qu'une seule fois à Paris, le 30 septembre et le 1er octobre 1997. A l'époque, une pollution au dioxyde d'azote était en cause.

Dominique Voynet, ministre de l'Environnement de l'époque, avait défendu la mesure sur France 2 :

D'après un rapport du Sénat publié en décembre 2001, la mesure "semble alors avoir été efficace". "Selon des simulations réalisées par Airparif, sans cette mesure la qualité de l'air aurait été plus mauvaise, avec des concentrations d'oxydes d'azote supérieures de 20% dans certaines zones".


sur le même sujet, sujet,

L'INFO - La circulation sera alternée à Paris lundi

RESPIREZ (UN PEU) - Pollution en IDF : en fait, ce n'était pas mieux avant

VIDÉO - Alertes à la pollution: sommes nous trop alarmistes?

ZOOM Pollution de l’air : ce qu’il faut savoir