Circulation alternée : 5.122 conducteurs sanctionnés

  • A
  • A
Circulation alternée : 5.122 conducteurs sanctionnés
@ REUTERS
Partagez sur :

BILAN - Les contrevenants à la circulation alternée s'exposaient à une amende de 22 euros.

5.122. Paris et sa proche banlieue ont redécouvert lundi à l'aube la circulation alternée, mesure inédite depuis 1997, qui a contraint la plupart des automobilistes à l'immatriculation paire à laisser leur voiture au garage. Mesure plutôt bien respectée et qui, au vu des "améliorations" constatées, n'a pas été reconduite mardi. Selon le bilan final de la préfecture de police de Paris à 19h : 5.122 PV ont été dressés pour non respect de la circulation alternée. 2.790 l'avaient été pour des excès de vitesse à 17h. Au final, 51 véhicules ont été immobilisés.

17.03 à la préfecture de police de Paris circulation alternée

© PIERRE DE COSSETTE / EUROPE 1

Ce que risquaient les contrevenants. Pour veiller au respect de la circulation alternée, quelque 700 policiers étaient mobilisés, sur une soixantaine de points de contrôle. Les automobilistes et motards qui bravaient l'interdit ont écopé d'une amende : 22 euros si elle est réglée immédiatement, 35 euros au-delà de trois jours. S'ils refusaient de faire demi-tour, leur véhicule devait être immobilisé.

La préfecture de police s'est finalement félicitée du respect des appels au civisme émis par les autorités, notant que "90% des véhicules en circulation dans la capitale" avaient une immatriculation qui se terminait par un chiffre impair.


sur le même sujet, sujet,

DATA - Pollution, bouchons : que disent les premiers chiffres ?

ZOOM - Circulation alternée : le mode d'emploi

L'INFO - La circulation sera alternée à Paris lundi

RESPIREZ (UN PEU) - Pollution en IDF : en fait, ce n'était pas mieux avant

VIDÉO - Alertes à la pollution: sommes nous trop alarmistes?

ZOOM - Pollution de l’air : ce qu’il faut savoir