Cinq morts liées aux intempéries

  • A
  • A
Cinq morts liées aux intempéries
Une "vigilance absolue" s'impose, précise Météo France, qui prévoit des "phénomènes dangereux d'intensité exceptionnelle".@ MAXPPP
Partagez sur :

Les pluies diminuaient d'intensité lundi matin. Seul le Var restait en alerte orange "crues".

Seul le Var était toujours en alerte orange "crues" lundi matin en raison des intempéries. Toutes les vigilances orange "pluie-inondation" ont été levées.

D'après le Centre national de prévision, "l'atténuation progressive des précipitations se poursuit, excepté sur l'Ariège où les précipitation persistent au cours de la nuit. Cependant elles sont d'une intensité moindre".

Cinq morts

Samedi, un homme qui vivait dans une caravane à Lézignan-la-Cèbe, au bord de l'Hérault, porté disparu après avoir été aperçu à l'aube accroché à une branche au-dessus des eaux, a été retrouvé mort. Il s'agit d'un SDF de nationalité allemande, qui était âgé d'une cinquantaine d'années.

Dans la nuit de samedi à dimanche, dans le Var, c'est un couple de retraités qui a été retrouvé mort intoxiqué au monoxyde de carbone dans leur cave. Les victimes y étaient descendues afin d'échapper à l'eau.

Lundi en fin d'après midi, la mer rejetait un quatrième cadavre sur une plage varoise. Le corps de cet homme aurait séjourné longtemps dans l'eau. Le parquet de Toulon a ordonné une autopsie.

Un nouveau corps a été retrouvé sans vie au bord de l'Arget dans l'Ariège lundi en début de soirée. Il s'agit du corps de Guy Desrtem, l'ancien maire de Serres-sur-Arget, également ancien conseiller général dont la disparition avait été signalée lundi au petit matin.

2.000 personnes évacuées dans le Var

Par ailleurs, dans le Var, il est tombé de 200 à 300 mm de pluie en trois jours, soit l'équivalent de plus de trois mois de précipitations. Résultat : 3.300 foyers étaient toujours privés d'électricité dimanche soir dans l'est du département. Des groupes électrogènes étaient dimanche en cours d'acheminement à Fréjus.

2.000 personnes ont été évacuées dans le Var, parmi lesquelles 120 ont été hélitreuillées, dont deux enfants, appartenant à la communauté des gens du voyage. Ils avaient trouvé refuge sur les toits de leurs caravanes pour échapper à la montée des eaux. 350 personnes demeurant à Fréjus ont été priées de quitter leur domicile situé dans un "lotissement proche du barrage du Reyran, dimanche, qui présentait des signes de faiblesses".

Du côté de Brignoles, les écoles et les crèches n'ouvriront pas leurs portes aujourd'hui. A Draguignan, il n'y aura pas de transports scolaires lundi matin.

La tendance était à la décrue lundi matin dans le Var, après les pluies diluviennes des dernières 48 heures, rapporte la préfecture. "L'évolution est favorable", assure-t-elle.

Vidéo amateur des intempéries à Montclus, dans le Gard :

600 évacuations dans les Alpes-Maritimes

En tout, dans les Alpes-Maritimes, 600 personnes ont été évacuées. Des routes côtières ont été coupées, entre Antibes et Villeneuve-Loubet, et entre Roquebrune-Cap-Martin et Menton.

Des coupures de courant ont aussi été constatées. A Anduze, un demi-millier de personnes restaient privées d'électricité samedi dans la soirée. Et en Haute-Corse, près de 1.000 foyers étaient toujours sans courant dimanche après-midi.

Des images des pluies et inondations :