Christine de Ligonnès: "ça ne peut pas être Xavier"

  • A
  • A
Christine de Ligonnès: "ça ne peut pas être Xavier"
La maison des Dupont de Ligonnès à vendre@ MAX PPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE E1 - La sœur du suspect n°1 du quintuple meurtre de Nantes s'est rendue sur place.

Depuis leur dernier coup de fil le 4 avril dernier, Christine de Ligonnès n'a pas eu de nouvelles de son frère. Xavier Dupont de Ligonnès, le principal suspect des meurtres de son épouse et ses enfants, a disparu. La police n'a toujours aucune idée de là où il se trouve, ni même s'il est toujours en vie. Les proches de la famille ont pu pénétrer mercredi dans la maison de la famille à Nantes. Une visite qui a renforcé la conviction de Christine : son frère est innocent.

"Je voulais voir si c'était cohérent de soupçonner mon frère"

Les scellés de la police n'ont été brisés que récemment. La sœur de Xavier Dupont de Ligonnès a donc pu découvrir la maison dans laquelle sa belle-sœur et ses neveux ont été retrouvés morts, cachés sous la terrasse du jardin. "Je voulais me rendre compte par moi même. Je voulais entrer dans ces lieux, pouvoir me dire que j'y étais allée et que j'avais mis les chances de mon côté de me faire une opinion personnelle", explique-t-elle à Europe 1. "Je voulais voir si c'était cohérent et plausible de soupçonner mon frère de tels actes", ajoute-t-elle.

Et après avoir vu "la hauteur de la terrasse, les chambres, l'escalier, toute cette demeure, dont on a beaucoup parlé", Christine de Ligonnès en est plus persuadée que jamais : "tout vient à l'appui de cette idée que Xavier est innocent."

"J'ai voulu tout reconsidérer, par principe" :

"Je ne pense pas une seconde que ça soit lui"

Pour Christine de Ligonnès, "ça ne peut pas être lui tout court, et ça ne peut pas être le travail d'un homme seul". "Je ne pense pas une seconde que ça soit lui, ni qu'il aie pu avoir des complices. Xavier est grand et la terrasse [sous laquelle ont été retrouvés les corps, ndlr] est très basse. Il faut se pencher pour passer dessous, je l'ai fait moi même, ça me paraît totalement improbable", explique-t-elle.