Christian Iacono sera bientôt libre

  • A
  • A
Christian Iacono sera bientôt libre
Après des années de bataille juridique, l'ex-maire Christian Iacono doit sortir de prison jeudi matin. La procédure judiciaire n'est pas pour autant terminée.@ MAXPPP
Partagez sur :

Christian Iacono, accusé de viol puis innocenté par son petit-fils, doit sortir de prison jeudi.

C’est une libération représentant une semi-victoire mais surtout un soulagement pour la famille Iacono. Christian Iacono, 77 ans, accusé de viol pendant onze ans par son petit-fils qui s'est ensuite finalement rétracté, doit quitter définitivement la prison de Grasse jeudi matin. L'ex-maire de Vence sera donc libre mais toujours pas innocenté.

Libéré mais pas blanchi

Si Christian Iacono sort de prison jeudi, ce n’est pas parce que la justice a cassé sa condamnation à neuf ans de prison mais parce qu’il a purgé une partie de sa peine et bénéficie du régime de liberté conditionnelle.

Fin mars, la cour d'appel d'Aix-en-Provence a en effet décidé la remise en liberté du septuagénaire à compter du 5 avril, en vertu d'un aménagement de sa peine. L'ex-édile remplissait en effet toutes les conditions requises (hébergement stable, absence de risque de récidive ou de trouble à l'ordre public) et les textes prévoient qu'il n'y a pas de délai minimum à purger quand un prisonnier a plus de 70 ans.

Christian Iacono reste sous surveillance

"La liberté conditionnelle court jusqu'à la fin de sa peine", a ainsi rappelé son avocat, Dominique Romeo. Cette libération est d’ailleurs assujettie à des obligations strictes : ne pas entrer en contact avec son petit-fils Gabriel Iacono, s'abstenir de communiquer avec les médias ou d'écrire des livres sur son histoire.

L'épouse et la famille proche de l'ex-maire de Vence devront aussi faire preuve de réserve sur le fond de cette affaire. "On ne veut pas prendre de risques, on s'est tellement battus pour cette libération", a souligné Me Romeo.

"Il a hâte de voir ses amis et ses proches"

Parmi les proches de l’ex-maire, on se félicite de cette libération. Mercredi, sa fille Cécile Esmengiaud, pharmacienne à Grasse, a ainsi confié : "Je suis ravie, on n'attendait pas un tel miracle". "Nous lui parlons tous les jours au téléphone, il va très bien, il est très serein. Il a hâte de voir ses amis et ses proches. Auparavant il se préparait au pire", a-t-elle ajouté.

Quant à Gabriel Iacono, ex-accusateur désormais repentant, aujourd'hui âgé de 21 ans, "il est soulagé", confie sa tante qui s'est rapprochée du jeune homme depuis un an.

Le combat continue pour une révision de son procès

La famille Iacono n’en a cependant pas fini avec la justice et bataille toujours pour obtenir une révision de sa condamnation.  Une commission de révision des condamnations pénales, à Paris, "procède à des vérifications afin de pouvoir se prononcer sur la crédibilité de la rétractation de Gabriel Iacono", a ainsi rappelé Me Romeo.

L'avocat admet que "très peu" de procès ont été révisés depuis 1945 en France, mais se dit "optimiste au regard de la jurisprudence". Gabriel Iacono, ainsi que d'autres membres de la famille, ont été convoqués à Paris ces dernières semaines pour s'exprimer devant cette commission.