Christian Iacono reste dans l’attente

  • A
  • A
Christian Iacono reste dans l’attente
Christian Iacono sera fixé sur son sort le 27 mars prochain.@ MAXPPP
Partagez sur :

La décision concernant sa libération conditionnelle sera rendue le 27 mars.

Christian Iacono devra encore patienter. Mardi, la cour d'appel d'Aix-en-Provence a bien examiné la demande de liberté conditionnelle déposée par l'ancien maire de Vence dans les Alpes-Maritimes, mais elle ne rendra sa décision que le 27 mars.  Christian Iacono, âgé de 77 ans, avait été condamné à neuf ans de prison en 2009 puis en appel en février 2011 pour le viol de Gabriel, son petit-fils, qui a depuis retiré ses accusations.

Christian Iacono a redit son innocence

Une juge d'application des peines de Grasse s'était déclarée le 16 février favorable à la libération de Christian Iacono mais le parquet de Grasse a fait appel de cette décision.  Mardi matin,les magistrats de la Cour d'appel d'Aix-en-Provence ont entendu Christian Iacono par visio-conférence. Celui-ci a redit son innocence et son incompréhension. De leur côté, ses avocats ont insisté sur son âge et sur son droit à un aménagement de peine.

"Un type d’une dignité étonnante", dit son avocat

"Je suis très troublé par ce dossier, par la noblesse de cet homme", a confié à Europe 1 Me Jean-Louis Pelletier, avocat de Christian Iacono. Le conseil, qui voit dans son client "un type épatant, d'une dignité étonnante" agite le spectre de l’erreur judiciaire. "J'ai vu tellement dans ma vie de revirements de situation par rapport à des gosses qui avaient accusé injustement", explique Me Jean-Louis Pelletier. Et l’avocat de conclure : "si la condamnation devait perdurer, je craindrais vraiment qu'on soit passé dans le cadre d'une erreur judiciaire".

Ces derniers mois, la famille de Christian Iacono avait exprimé son inquiétude. "Il ne supporte plus cette injustice ni l'incarcération. Sa santé est en jeu, il est (nerveusement) au bout du rouleau", avait témoigné Jeanine Iacono, l'épouse de Christian Iacono.