L'infection due à la bactérie chlamydia, qui peut avoir des conséquences graves allant jusqu'à la stérilité, fait l'objet de la première campagne sur le web pour inciter les jeunes à se faire dépister et soigner, lancée par le ministère de la santé et l'Inpes (prévention).

L'infection ne donne "aucun symptôme dans la majorité des cas, il est donc possible d'être infecté sans le savoir", soulignent le ministère de la santé et l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) qui lancent cette "première campagne de sensibilisation sur le web" jusqu'au 15 octobre (Info-ist.fr), en visant tout particulièrement les 18-24 ans.

L'infection due à la bactérie chlamydia est l'infection sexuellement transmissible (IST) la plus répandue dans cette tranche d'âge, lit-on sur le site consacré à cette opération d'éducation sanitaire (bit.ly/Qex5Ai).