Chewing-gum : la bulle a éclaté

  • A
  • A
Chewing-gum : la bulle a éclaté
Malabar faisant une bulle de chewing-gum pour vaincre des monstres de l'espace, dans un spot des années 80.@ CAPTURE PUB
Partagez sur :

En recul depuis 2007, le marché souffre de la crise et de la lutte anti-obésité.

Qu'il semble loin l'âge d'or des pubs Hollywood chewing-gum et des tatouages Malabar… Popularisé en France par les GI's américains à la Libération, le chewing-gum a-t-il fait son temps ? D'après les données du ministère de l’Agriculture, publiées mercredi dans le Parisien, le marché français de la gomme à mâcher a reculé de 6% par an depuis 2007.

Les pubs Hollywood ont fait les belles heures des années 80-90 :

En temps de crise, un produit superflu

Pourquoi ce désamour des Français pour les bulles de chewing-gum ? La crise d'abord. "Dans un contexte où les fins de mois sont difficiles, on supprime facilement les produits qui ne sont pas nécessaires", d'après le spécialiste de la consommation au Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Credoc) interrogé par le Parisien.

Les présentoirs des caisses sont aussi plus réduits qu'avant, relève le quotidien qui a interrogé des professionnels : depuis 2008, et la lutte anti-obésité décrétée par les autorités de santé, la grande distribution expose moins les sucreries à cet endroit.

Autre explication : la quasi-disparition du chewing-gum sucré, avance Le Parisien. Les chewing-gums sans-sucre - 95% du marché -  ne correspondraient en effet plus forcément aux attentes de clients davantage en quête de plaisir. Désormais, "quand y'en a marre", ce n'est plus Malabar.

Un spot Malabar datant de 1986 :