#ChereCarlaBruni : la réponse de l'intéressée
Carla Bruni-Sarkozy © MAXPPP

Carla Bruni regrette une phrase "maladroite" et "isolée" de son contexte.

"Cette phrase est très maladroite et traduit mal ma pensée. Elle aurait dû être rédigée ainsi : 'Je n’ai personnellement jamais ressenti le besoin d’être activiste féministe'". Carla Bruni-Sarkozy a répondu mardi soir, dans une interview pour Elle publiée sur le site du magazine féminin, à la polémique qui fait rage sur internet depuis ses propos dans Vogue. L'ex-première dame y avait déclaré "on n'a pas besoin d'être féministe dans ma génération", suscitant un tollé sur la toile.

>> À lire aussi : #ChereCarlaBruni, tollé sur Twitter

"J'imagine que je le suis si être féministe c'est revendiquer la liberté. Mais je ne le suis pas si cela veut dire être engagée de façon active dans le combat que certaines mènent encore aujourd'hui. J'admire beaucoup leur courage mais j'ai choisi de m'engager ailleurs", s'explique la chanteuse. "J'ai fait le choix personnel de m'engager dans la lutte contre le Sida et, à travers ma Fondation, dans le soutien à l'accès à la culture et à l'éducation pour tous."

"Une phrase isolée a bien peu de signification"

"Hors de son contexte, chaque phrase isolée a bien peu de signification et bien peu d'intérêt", regrette-t-elle, à propos de la phrase parue dans Vogue. Dénonçant cette phrase, le mouvement "Osez le féminisme!" avait rapidement invité les utilisateurs de Twitter à lui répondre avec le "hashtag" #ChereCarlaBruni: "Toi-aussi, explique à Carla Bruni pourquoi ta génération a besoin du féminisme!". Une invitation qui n'avait pas tardé être comblée...