Cherche prof pour compenser parents "laxistes"

  • A
  • A
Cherche prof pour compenser parents "laxistes"
L'annonce publiée par un collège de Boulogne-sur-mer a choqué des parents d'élèves.@ Maxppp
Partagez sur :

L'annonce de recrutement d'un collège de Boulogne-sur-Mer a choqué des parents d'élèves.

Le collège Paul Langevin recherche un professeur. Et pour son recrutement, le principal de l'établissement a posté une petite annonce sur Internet. Le hic : il y présente les parents d'élèves comme "laxistes". Des parents d'élèves scandalisés réclament des excuses.

"Carence éducative, culturelle, laxisme"

L'annonce n'y va pas par quatre chemins. Elle présente l'établissement comme un "collège de quartier", où les élèves sont majoritairement issus de familles "défavorisées, frappées par le chômage, peu capables de suivre l'éducation de leurs enfants". "Carence éducative, culturelle, laxisme, elles ne véhiculent pas les valeurs de respect du travail, de l'effort et couvrent souvent les absences ou les incivilités de leurs enfants", poursuit le texte sans détour. "Les parents ne voient souvent pas l'intérêt de travailler à l'école et de s'engager dans des études", est-il ajouté.

La FCPE,  première fédération de parents d'élèves, juge le texte "scandaleux". Son président, Jean-Jacques Hazan demande le "retrait" de l'annonce et "des excuses publiques" du recteur de l'académie de Lille. "Écrire une telle fiche de recrutement, cela revient à dire 'On ne peut rien faire' pour les enfants de ce collège", a-t-il tempêté. "Le laxisme est plutôt du côté de cette académie, incapable d'assurer les remplacements, c'est-à-dire l'obligation de continuité du service public : dans le secondaire, moins de 20 % sont assurés", a-t-il ajouté.

Le recteur "ému de cette formulation"

De son côté le rectorat, "reconnaît bien évidemment la maladresse de la formulation qui a plutôt tendance à stigmatiser les parents, c'est bien dommage". "Madame le recteur s'est émue de cette formulation d'une très grande maladresse", a indiqué son directeur de cabinet. Le principal du collège sera donc convoqué lundi pour s'expliquer sur cette annonce.

Quant à la fiche de recrutement, elle a aussitôt été supprimée du site de l'académie de Lille où elle avait été postée. Et toutes les autres annonces ont temporairement été retirées pour une relecture préventive.