Ces remarques qui énervent tant les célibataires

  • A
  • A
Ces remarques qui énervent tant les célibataires
@ James Hardy/AltoPress/Maxppp
Partagez sur :

EXCLU E1 - Une étude montre que 62% des célibataires, quel que soit leur sexe, sont agacés par les remarques sur leur statut amoureux. Les réflexions visent surtout les femmes.

Le célibat, voulu ou subi, est une affaire privée. Et les personnes qui n’ont pas de partenaire affectif en ont globalement marre des commentaires, plus maladroits que méchants, qu’ils reçoivent au quotidien, de parents et des d’amis. 62% d’entre eux se disent ainsi agacés, selon une étude TNS Sofres pour le site de rencontres en ligne Meetic, dont Europe 1 dévoile les chiffres. Et selon leur sexe, les réactions diffèrent.  

couple drague

Les femmes plus sensible au sujet. Seulement 47% des hommes réagissent aux réflexions sur le statut de célibataire, mais 60% des femmes montent au créneau, fatiguée de se voir reprocher leur célibat. "Il est intéressant de noter que les femmes réagissent plus aux remarques. Il y a probablement une plus forte pression sur celles-ci.

Dans le jeu de la séduction, on est principalement resté sur le modèle classique de l’homme qui séduit et de la femme qui se fait séduire", pointe Camille Emmanuelle, bloggeuse et auteure de "Paris couche-toi-là". Autrement dit, si une femme est seule, c’est soit qu’elle a un problème, soit que c’est son choix. L’homme, lui, n’a pas le choix, ou alors, c’est un Don Juan qui papillonne.

La répétition épuise. L’étude montre que les célibataires sont confrontés à des remarques sur leur situation aussi bien en famille (33%), qu’avec des amis et des collègues (16%) et même avec les ex (12%). Or, c’est cette récurrence qui agace, explique Laura au micro d’Europe 1 : "Je n’en peux plus de cette phrase : plus on cherche, moins on trouve. La prochaine personne qui me la dit, j’ai envie de la cramer au chalumeau". Dans les faits, seulement 15% des célibataires vont jusqu’à envoyer balader leur interlocuteur et 2% à se fâcher ou prendre la mouche.

04.01Sitesderencontrese1default930620

L’humour, l’arme de la dernière chance. Habitués ou fatigués, les célibataires sont 34% à utiliser l’humour pour répondre à ceux qui se mêlent de leur vie privée. Raphaëlle, elle, préfère la dérision : "Le classique : Pourquoi t’es pas inscrite sur un site de rencontre ? Parce que tout le monde connait quelqu'un qui a rencontré l’amour sur Meetic et qui va se marier dans les deux semaines. Donc pourquoi toi tu ne fais pas la même chose alors que ça marche".

Mais à la longue, même les plus cyniques finissent par rendre les armes. "Mon préféré c’est le : mais t’as tellement de chance, tu te rends pas compte, t’as ton indépendance, tu vois vraiment ta liberté c’est chouette. Ça, c’est vraiment énervant", finit par lâcher Raphaëlle.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

ENQUETE - Immersion dans les sites de rencontres pour ados