Ces hommes d’Eglise qui gravitent autour de Kerviel

  • A
  • A
Ces hommes d’Eglise qui gravitent autour de Kerviel
Jérôme Kerviel agenouillé devant les caméras.@ Reuters
Partagez sur :

HOMMES DE FOI - Qui sont les hommes d’Eglise aperçus aux côtés de Jérôme Kerviel ? La réponse en trois portraits.

Tous les observateurs l’ont noté, dans la séquence médiatique proposée par Jérôme Kerviel, le trader et son entourage ont mis l’accent sur l’aspect quasi-religieux de sa marche italienne. Rédemption, repentir, martyr : les symboles christiques ont émaillé ces derniers jours, comme le souligne Jean-Luc Mano,  spécialiste en communication interviewé par Europe1.fr. Au-delà des références mobilisées, Jérôme Kerviel s’est également entouré d’ hommes d’Eglises. Portrait

Monseigneur Di Falco, la bête médiatique

Il préside le comité de soutien à Jérôme Kerviel. Monseigneur di Falco, évêque de Gap et d’Embrun, n’est pas un novice sur la scène médiatique. D’origine modeste, son expertise et ses connaissances en matière de religion lui permettent de rapidement grimper les échelons de la hiérarchie ecclésiastique et médiatique, jusqu’à devenir le porte-parole de l’Eglise de France.

Di-Falco

Chroniqueur sur RTL, au Point, fondateur de la chaîne de télévision KTO et directeur de radio Notre-Dame, il est même nommé conseiller culturel de l’ambassade de France auprès du Saint-Siège, à Rome. Le lieu idéal pour découvrir la diplomatie, et l’art de la communication qui va avec.

Malgré ses liens avec les hautes sphères de la politique (il dîne à l’Elysée quand les Chirac en sont locataires), Monseigneur di Falco revendique sa proximité avec les plus modestes. Il confie notamment à Libé : "j’en ai assez de retrouver toujours  les mêmes clichés. A croire les journalistes, j'ai passé mon temps à m'habiller chez les grands couturiers, à me coiffer chez Carita, à courir les réceptions mondaines ou à enterrer les gens du show-biz! C'est faux et blessant!... Les quelque 2.000 lettres que je reçois par an viennent de gens simples et modestes, et, quand je vais chez eux, je ne fais pas de communiqué !". 

Mais au cœur de cette brillante carrière spirituelle et civile, Monseigneur Di Falco a vécu un drame médiatique. Lui-même objet de la vindicte populaire, (il est accusé d’actes pédophiles en 2001 mais il bénéficie d’un non-lieu), cette affaire l’a profondément marqué. Et peut-être participé à le convaincre de défendre Jérôme Kerviel.

Le Père Patrice Gourrier, le miraculé

Il est l’homme qui a accompagné Jérôme Kerviel dans sa marche transalpine. Moins connu que Monseigneur Di Falco, le père Patrice Gourrier est pourtant presque aussi rompu aux médias que son aîné (il est chroniqueur sur RMC). Et pour cause, l’homme a une vie qui sort de l’ordinaire. Ancien éditeur reconverti homme d’église, il frôle la mort par deux fois. Il reçoit même l’extrême-onction après une occlusion foudroyante (obturation du système digestif).

Depuis, il a étudié la psychologie et s’est ouvert à de nouvelles formes de méditation avant de s’investir dans la défense de l’homme Jérôme Kerviel. Et la critique du système financier, inspiré par les propos véhéments du Saint-Père  à ce sujet. "Soyons clairs, si je pars, c'est la faute du pape aussi !", a déclaré le prêtre sur les ondes de France Bleu. "Dès le début, il nous a dit 'sortez de vos églises, ne restez pas dans votre confort'", a-t-il poursuivi, citant également l'exhortation apostolique "Evangelii Gaudium" : "Dans La joie de l'Evangile, François a écrit 'non à une finance aveugle'. Eh bien moi, je l'écoute."

Pretre

Le son de cloche est différent du côté de son supérieur hiérarchique, l'archevêque de Poitiers, qui affichait lundi "une attitude de réserve" à l'égard du soutien spectaculaire apporté par le Père Gourrier à Jérôme Kerviel. "Il s'agit de l'initiative privée d'un prêtre, qui rend les gens un peu interrogatifs : est-ce que la condamnation de Jérôme Kerviel est une injustice ? Personnellement, comme citoyen et archevêque, je n'ai aucune compétence pour porter un jugement" sur cet homme, explique Mgr Wintzer. "Est-ce que les moyens mis en oeuvre par le Père Gourrier sont proportionnés à la cause ?", se demande encore l'archevêque, face au "battage médiatique" qui a accompagné le retour en France de l'ex-trader.

"Les questions que j'ai pour Patrice Gourrier sont les mêmes pour Mgr Di Falco", a poursuivi Mgr Wintzer, notant toutefois que son collègue de Gap "a une connaissance du dossier qu'(il) n'a pas". La prudence est de mise également à la Conférence des évêques de France, où l'on parle de "positions prises à titre personnel", sans autre commentaire.

Le Pape François, bien malgré lui

Le Pape François s’est révélé un allié utile pour Jérôme Kerviel, et ce malgré lui. Le 19 juillet, l'ex-trader se rend à Rome avec son avocat. L’ancien employé de la Société Générale parvient à s’entretenir avec lui, alors qu’il n’était pourtant pas convié dans le carré réservé aux personnalités officielles. C’est à partir de ce moment que Jérôme Kerviel a entamé "une marche contre la tyrannie des marchés", selon les mots du Saint-Père. 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

DECRYPTAGE COM' - Kerviel : derrière les images, la stratégie

L'INFO - Jérome Kerviel emprisonné à Nice

INTERVIEW E1 - Me Veil : "scandaleux que Monsieur Kerviel interpelle le président"

CASE PRISON - Jérôme Kerviel : "Je me rends en homme libre"

BRAS DE FER - Jérôme Kerviel reste en Italie et demande à rencontrer Hollande