"Ce n'est pas Francis Heaulme"

  • A
  • A
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE E1 - La grand-mère d'une victime de Montigny-lès-Metz juge que la justice se trompe.

Le tueur en série Francis Heaulme pourrait être renvoyé devant les assises pour le double meurtre de Montigny-lès-Metz en 1986. Mais la grand-mère d'Alexandre Beckrich, l'une des deux jeunes victimes, a estimé jeudi au micro d'Europe 1 que le procureur faisait " fausse route" et que Francis Heaulme n'est pas coupable dans cette affaire.

>> A lire aussi - Montigny-lès-Metz : Heaulme rejugé ?

"Ce n'est pas Francis Heaulme"

"Après 28 ans, on ne sait toujours pas qui a tué nos enfants", a déploré Ginette Beckrich, 86 ans, au micro d'Europe 1, estimant que ce nouveau rebondissement était "désastreux". La grand-mère d'Alexandre a regretté que la justice cherche à "combler le trou"."Ils font fausse route : ce n'est pas Francis Heaulme", a-t-elle martelé.  

Ginette Beckrich : "ils font fausse route : ce n'est pas Francis Heaulme"

Cette conviction, Ginette Beckrich l'a acquise après une rencontre avec "le routard du crime". "Il m'a dit 'madame Beckrich, sans cesse du matin au soir, les policiers sont après moi pour me faire avouer.  Mais ce n'est pas moi. Je suis un tueur, je le sais, mais je n'ai pas tué les enfants'" a-t-elle raconté.  "C'est un tueur, qu'est ce que cela lui coûterait de dire qu'il a tué ces gosses", a-t-elle demandé.

>> A lire aussi - L'avocate de Heaulme dit sa "surprise"