Ce dentiste "charcutait" ses patients

  • A
  • A
Ce dentiste "charcutait" ses patients
@ LAURE DAUTRICHE/EUROPE 1
Partagez sur :

Ses victimes, regroupés en collectif à Château-Chinon, vont attaquer cet homme en justice

Haro sur leur dentiste. A Château-Chinon, dans la Nièvre, 80 patients viennent de former un collectif contre leur praticien pour l’attaquer en justice. Ce dentiste est soupçonné d’avoir, pendant quatre ans, "charcuté" et surinfecté les dents et mâchoires de plusieurs centaines de patients.

Venu des Pays-Bas. En 2008, ce médecin était arrivé à Château-Chinon après avoir été recruté par un cabinet spécialisé missionné pour lutter contre le manque de médecin dans ce département, considéré comme un désert médical. Le dentiste retenu, originaire des Pays-Bas, a rapidement installé son cabinet dans une belle bâtisse de Château-Chinon.

03.04 Dentiste de Chinon portail 930620

© LAURE DAUTRICHE/EUROPE 1

Des pratiques douteuses. Les patients ont commencé à affluer. Ils ignoraient que ce dentiste, déjà condamné aux Pays-Bas pour escroquerie, il y a quelques années, ne leur voulait visiblement pas que du bien. "J’étais shooté", témoigne Margaret, au micro d’Europe 1. "J’ai une partie de l’os de la mâchoire qui est partie. Je me suis rendu compte qu’en une séance, il m’avait facturé dix-neuf soins, ce qui est une arnaque financière monstre", peste-t-elle. D’autres patients auraient eu des dents saines arrachées ou des anesthésies longues de 6 heures.

Des demandes de réparations. Les patients demandent aujourd’hui réparation. Mais, la partie ne s’annonce pas facile car beaucoup de victimes n’ont pas de preuve écrite des agissement de ce praticien. La plupart du temps, le dentiste ne faisait pas d’ordonnances ni de devis. Il demandait en outre à ses patients de payer en liquide.

Le dentiste dénonce un "complot". Récemment interrogé par la télévision néerlandaise, le dentiste mis en cause a pour sa part fait savoir qu’il ne comprenait pas ce qu’on lui reprochait et il s’est dit victime d’un "complot". Il a toutefois cessé d’exercer et a décidé de regagner les Pays-Bas.