Carlton : le dernier prévenu libéré

  • A
  • A
Carlton : le dernier prévenu libéré
Les huit prévenus de l'affaire dite du Carlton de Lille sont désormais tous libres.@ REUTERS
Partagez sur :

INFO E1 - Fabrice Paszkowski, proche de DSK, a été libéré mais il reste mis en examen.

Les huit prévenus de l’affaire du Carlton de Lille sont désormais libres, même s’ils restent sous le coup d’une mise en examen. Vendredi, le dernier d’entre eus, Fabrice Paszkowski, a été remis en liberté vendredi, selon les informations d’Europe 1. Mais l’homme reste poursuivi pour proxénétisme et abus de biens sociaux

Responsable d'une société de matériel médical dans le Pas-de-Calais et proche de Dominique Strauss-Kahn, Fabrice a dû verser une caution dont le montant n'a pas été communiqué. L'homme d'affaire nordiste est par ailleurs soumis à un contrôle judiciaire qui lui interdit de parler aux autres mis en cause de l'affaire et de s'exprimer dans les médias.  

Des soirées libertines à Paris et à Washington

Fabrice Paszkowski avait été mis en examen et écroué le 21 octobre dernier pour proxénétisme aggravé en bande organisée, association de malfaiteurs, escroquerie et abus de biens sociaux. Il est soupçonné d'avoir co-organisé des soirées libertines avec des prostituées et Dominique Strauss-Kahn, à Paris et Washington.

Au total, sur les huit mis en examen de l'affaire, cinq avaient été placés en détention provisoire : Fabrice Paszkowski, David Roquet, homme d'affaires nordiste (ex-responsable d'une filiale de la société de BTP Eiffage), René Kojfer, chargé des relations publiques du Carlton, Francis Henrion, directeur du Carlton, Hervé Franchois, propriétaire du Carlton.

Les trois autres mis en cause, Emmanuel Riglaire, avocat lillois, Virginie Dufour, organisatrice d'évènementiel et Jean-Christophe Lagarde, chef de la sûreté départementale du Nord, avaient été laissés libres, sous contrôle judiciaire, après leur mise en examen.