Caddie en redressement judiciaire

  • A
  • A
Caddie en redressement judiciaire
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le fabricant de chariots de supermarché était en cessation de paiement depuis vendredi.

Caddie, le célèbre fabricant de chariots de supermarché, en cessation de paiement depuis vendredi, a été placé en redressement judiciaire lundi. La chambre commerciale du tribunal de grande instance (TGI) de Strasbourg, qui a examiné le dossier en a décidé ainsi.

Le fabricant de chariots, qui fournit 70% du marché français et emploie 500 personnes dans l'Hexagone, est confronté à un "problème passager de trésorerie", mais a "de bons produits, de bons clients et un personnel formidable", a expliqué son PDG Stéphane Dedieu. L'entreprise, qui possède des filiales en Chine et au Portugal, est déficitaire "depuis des années". Caddie a ainsi accusé en 2011 une perte de dix millions d'euros dont la moitié liée à un plan de restructuration en cours.

Caddie a effectivement entamé sa réorganisation en 2010, avec un début de regroupement des activités à Drusenheim, dans le Bas-Rhin. Un plan de départs volontaires a aussi diminué les effectifs de 220 personnes. Problème : il manque 15 millions d'euros pour "moderniser le parc de machines" et achever le déménagement à Drusenheim.

Le soutien des salariés

Les salariés soutiennent leur direction. Ils ont ainsi écrit à Nicolas Sarkozy début février, pour demander l'appui des pouvoirs publics, selon le secrétaire du comité d'entreprise Christophe Zinck. "Nous cherchons des investisseurs. Il y a des pistes. L'Etat se mobilise pour nous mettre en relation avec des repreneurs", a affirmé Stéphane Dedieu.