Ca roule pour le tramway toulousain

  • A
  • A
Ca roule pour le tramway toulousain
Le tramway de Toulouse est entré en service samedi, après 14 jours de retard en raison d'une grève.@ MAXPPP
Partagez sur :

Après 14 jours de grève, les Toulousains peuvent enfin tester leur tout nouveau tramway.

Une mise en service en toute discrétion. Samedi matin, la première rame du tramway de Toulouse a pris la route à 4h50 pour effectuer les 10,8 kilomètres de ligne qui relie le centre-ville au nord-ouest de la ville rose, près de l'usine de l'Airbus A380 à Blagnac.

Un tram toutes les 10 minutes

Il n'y avait pas foule samedi matin, devant les arrêts de trams de la ville. L'affluence est attendue pour la mi-journée dans le sens banlieue-Toulouse, à raison d'un tram toutes les 10 minutes, pour les courses de Noël en ville, indiquait-on chez Tisséo.

En rythme de croisière, avec une rame toutes les sept minutes, le tram doit transporter 30.000 voyageurs par jour et désengorger les axes routiers vers la quatrième métropole de France.

Le syndicat mixte des transports en commun (SMTC-Tisséo), qui avait prévu la gratuité du tram le week-end du 27 novembre, pour fêter son retour après 53 ans d'absence, organisera l'opération les 18 et 19 décembre, a précisé vendredi le maire de Toulouse et président du SMTC Pierre Cohen.

Une grève de 14 jours pour son entrée en service

Le tramway de Toulouse a raté son entrée... il y a de cela deux semaines lors de l'annulation, à la dernière minute, de l'inauguration prévue en grande pompe. La raison ? Une grève du personnel qui s'est prolongée jusqu'à vendredi après-midi sur des revendications salariales. La mobilisation des 70 conducteurs pour une prime mensuelle de polyvalence bus-tramway de 86 euros avait déclenché le blocage. Ils n'ont finalement pas obtenu gain de cause sur ce point.

Un accord a été signé vendredi après-midi avec la direction de Tisséo. Il ne porte que sur les conditions de travail: il accorde aux conducteurs de tram trois jours de congés de plus par an et des aménagements d'horaires.Comme prévu avant la grève, les personnels impliqués dans le démarrage du tramway toucheront une prime ponctuelle de 300 euros pour leur implication dans le projet.