Burger King met en appétit... le Web

  • A
  • A
Burger King met en appétit... le Web
@ REUTERS
Partagez sur :

Certains internautes salivent. D'autres déplorent que le fast-food ne revienne pas à Paris, aussi.

Il y a la guerre à l'UMP, le nouveau statut de la Palestine, la relaxe de Continental dans l'affaire du crash du Concorde. Mais ce qui a fait saliver Twitter jeudi, c'est... le retour de la chaîne de fast-food américaine Burger King après 15 ans d'absence. Pour les Parisiens, il faudra encore prendre son mal en patience. Autogrill, partenaire de Burger King en France, a annoncé l'ouverture prochaine d'un restaurant dans l'aéroport de Marseille et d'un autre sur une aire d'autoroute de Reims.

De quoi mettre en appétit le Web : l’information, révélée par Le Figaro, a déclenché près de 5.000 likes sur Facebook. Dans la matinée, le mot-clé "Burger King" se plaçait en deuxième position des "trending topics", les sujets les plus discutés sur Twitter.

>>> A LIRE AUSSI - Burger King revient !

"L'autre roi du hamburger revient"

"Burger King en tendances France... Un rêve qui se réalise", commente un internaute sur le réseau social. "Pour les fans... #Burger King, le retour ! L'autre roi du hamburger revient en France par le biais d'un accord avec l'italien", se réjouit un autre.

"Tout devient donc possible sur Internet"

Après des rumeurs à répétition sur le retour de Burger King, certains internautes ont encore du mal à croire à la nouvelle. L’un d’entre eux tente ainsi une comparaison entre cette information "culinaire" et... l’éternelle rumeur sur Facebook qui deviendrait un service payant. "BREAKING NEWS : selon la source qui annonçait ce matin le retour de Burger King, il semblerait que Facebook va devenir payant", s'amuse-t-il.

"Je crois qu'il y a eu autant de retours de Burger King en France que de dernière tournée de Johnny Halliday", renchérit un autre. "Le retour de Burger King se confirme ? Tout devient donc possible sur Internet. Je réponds à ce mail qui me propose un héritage en Cote d'Ivoire", ironise lui aussi Vincent Glad, chroniqueur au Grand Journal.

En référence à la guerre à l’UMP, Frédéric Bianchi demande quant à lui la confirmation d’Autogrill concernant l’information sur la volonté... des non-alignés de créer un troisième groupe parlementaire.