Bugaled Breizh : le parquet a (de nouveau) requis le non-lieu

  • A
  • A
Bugaled Breizh : le parquet a (de nouveau) requis le non-lieu
Le procès du Bugaled Breizh n'aura pas lieu.@ MAXPPP
Partagez sur :

Contrairement à ce qui avait d'abord été annoncé, les deux juges d'instruction ne se sont pas encore prononcés sur le dossier.

L'INFO. Ce drame fera-t-il un jour l'objet d'un procès ? Le parquet de Nantes a requis un non-lieu dans l'affaire du "Bugaled Breizh", ce chalutier breton qui a subitement coulé en janvier 2004 entraînant la mort de cinq marins. Mais contrairement à ce qu'avait annoncé dans un premier temps France 3 , les juges ne se sont pas encore prononcés. Cette information a été démentie par le procureur de Nantes.

"Un réquisitoire aux fins de non-lieu a été transmis au juge d'instruction. Il a été porté aujourd'hui à la connaissance des parties", a indiqué dans un communiqué Brigitte Lamy, procureur de la République de Nantes chargée du dossier. 

Non-lieu inévitable. L'instruction du dossier s'est terminée le 3 juillet dernier, près de neuf ans et demi après le drame du 15 janvier 2004. 

Les deux juges d'instruction Jacky Coulon et Robert Tchalian ont adressé une ordonnance de "refus de mesure d'instruction complémentaire", expliquant que "de multiples investigations ont été diligentées durant plus de neuf années d'instruction" et "qu'en l'absence d'éléments véritablement nouveaux et suffisamment caractérisés, il n'y a plus lieu, désormais, de poursuivre l'enquête". Le non-lieu semble inévitable.

Le combat des familles. Les familles des victimes se sont toujours dites persuadées que le chalutier avait été coulé après une manœuvre militaire sous-marine. Le Bureau d'enquête sur les accidents en mer (BEA) avait pourtant conclu en 2006 à un accident.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

ESPOIR - L'enquête relancée

RETOUR - Bugaled Breizh, huit ans après

PISTE - Peut-être pas un sous-marin