Bugaled : à la recherche du sous-marin

  • A
  • A
Bugaled : à la recherche du sous-marin
@ MAX PPP
Partagez sur :

La justice a ordonné la relance de l’enquête sur le naufrage du chalutier Bugaled Breizh.

L’enquête sur le naufrage inexpliqué du chalutier breton Bugaled Breizh en janvier 2004 va reprendre. Dans une direction très précise. La chambre d'instruction de la cour d'appel de Rennes a en effet annoncé vendredi sa décision de relancer les investigations pour "identifier le sous-marin en cause".

Un sous-marin américain

Cette thèse du sous-marin, qui pourrait expliquer que le Bugaled Breizh ait coulé en quelques minutes seulement, est celle défendue dans un rapport d'expert publié en avril dernier. Ce document assure qu’il "existe une probabilité pour qu'un sous-marin nucléaire d'attaque américain soit impliqué dans le naufrage".

Ce bâtiment américain se serait trouvé dans la zone du naufrage lors d'une mission d'observation discrète d'un transport de matières nucléaires au départ du port de Cherbourg. Mais dans la zone, au moment du naufrage, se trouvaient aussi d’autres sous-marins, notamment français et anglais venus pour un exercice des forces maritimes de l'Otan en Manche et pour des manœuvres de la Marine britannique.

Contre la "raison d'Etat"

Deux juges d’instruction de Nantes ont été nommés pour poursuivre une enquête qui s’annonce diplomatiquement sensible. "C'est difficile parce qu'on touche au coeur même de la défense stratégique américaine", reconnaît Me Bergot, avocat des familles des victimes, au micro d'Europe 1. Il n'exclut par que le Pentagone ne réponde pas à la justice française. Dans le naufrage du Bugaled Breizh, cinq marins sont morts.