Brevet : au tour des collégiens

  • A
  • A
Brevet : au tour des collégiens
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les épreuves ont débuté mardi pour 750.000 élèves de troisième. Première étape : le français.

Après le baccalauréat, le brevet. Alors que la polémique ne cesse pas autour des cas de triche dans différentes étapes du bac, c’est au tour des plus jeunes de plancher. 750.000 élèves de troisième ont commencé mardi matin par l'épreuve de français du Brevet des collèges 2011, premier grand diplôme de la scolarité française, sous l'oeil vigilant des surveillants.

L’après-midi, les élèves de troisième avaient au programme les mathématiques, avant l’épreuve d'histoire-géographie-éducation civique mercredi matin. Une nouveauté à noter cette année : l’histoire des arts. Cette discipline, obligatoire dans les écoles primaires depuis 2008 et dans les collèges depuis la rentrée 2009, se passe à l’oral.

Le premier grand diplôme de la scolarité

Le diplôme national du brevet (DNB) des collèges intègre également une partie contrôle continu, tout au long de l’année scolaire. Les résultats devraient être connus le 8 juillet.

L’année dernière, quelque 623.400 élèves toutes séries confondues - séries collège, technologique et professionnelle - ont été admis à l'examen, soit un taux de réussite globale de 83,3%, en légère hausse par rapport à la session 2009. Il s’agissait de la quatrième année avec un taux de réussite supérieur à 80%.

L’un des derniers brevets ?

Au printemps 2010, un rapport parlementaire avait préconisé de "supprimer les épreuves actuelles" du DNB et de les remplacer par une "attestation de maîtrise du socle commun de connaissances et de compétences" et par des épreuves de "mises en situation" passées en fin d'année, dans un collège voisin et corrigés par un enseignant d'un autre établissement.

Interrogé sur ce rapport, le ministre de l'Education nationale Luc Chatel avait alors assuré qu'il n'était "pas question de supprimer le brevet".