Bretagne : le cargo devrait être découpé

  • A
  • A
Bretagne : le cargo devrait être découpé
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Le cargo échoué ne peut pas reprendre la mer, la préfecture privilégie une déconstruction sur place.

A défaut de reprendre la mer, ce sera la destruction sur place. Le TK Bremen, cargo maltais qui s'est échoué vendredi sur une plage du Morbihan après la tempête Jaochim, devrait être déconstruit sur place, a annoncé mardi la préfecture maritime de Brest.

"L'état du navire montre qu'aujourd'hui il ne peut pas reprendre la mer et la préfecture maritime n'accordera pas d'autorisation en ce sens. L'option la plus probable est celle d'une déconstruction sur place", a précisé le porte-parole de la préfecture maritime, Marc Gander.

"On ne peut pas prendre le risque de le remorquer"

Formellement, l'armateur du cargo conserve la possibilité de réparer celui-ci sur place de façon à ce qu'il puisse reprendre la mer, a précisé Marc Gander. Mais le bateau de 109 m, pris dans les sables de la plage de Kerminihy, a "vraisemblablement tapé sur plusieurs roches avant de s'échouer" et sa coque est "perforée en plusieurs endroits", a-t-il rappelé.

"On ne peut pas prendre le risque de le remorquer: il risque de se casser et de devenir une épave" plus difficile encore à éliminer, a-t-il ajouté.

Une opération en pleine zone protégée

Le futur chantier sera d'autant plus délicat à mener qu'il se déroulera en site classé Natura 2000, a souligné le sous-préfet de Lorient, Jean-Francis Treffel. "L'objectif est que la plage et la dune reviennent à leur état initial pour les vacances de Pâques", a-t-il déclaré.

En cas de déconstruction, le bateau sera tronçonné et ses pièces évacuées par camions. "Il s'agit d'un chantier industriel compliqué à mettre en place dans une zone protégée", a-t-il reconnu.

Le pompage des soutes du cargo sera terminé "dès vendredi", a par ailleurs indiqué mardi la ministre de l'écologie Nathalie Kosciusko-Morizet, interrogée lors des questions orales au gouvernement par Michel Grall, député UMP du Morbihan.