Bourses étudiantes : des échelons en plus ?

  • A
  • A
Bourses étudiantes : des échelons en plus ?
Les titulaires d'une mention "très bien" ne pourront plus bénéficier de la prime au mérite.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le système doit être réformé pour bénéficier à plus d'étudiants, mais les bourses au mérite ne seront pas supprimées.

L'info. La bourse au mérite ne disparaîtra pas. Le ministère de l'Enseignement supérieur, qui avait annoncé mardi la suppression de cette allocation destinée aux bacheliers titulaires d'une mention "très bien" à compter de la rentrée 2013, a finalement fait machine arrière vendredi. "Il y aura une année de transition pour l'aide au mérite sur 2013-2014", a indiqué le ministère vendredi. Le dispositif pourrait donc être prolongé une année, avant une refonte totale pour la rentrée 2014. A la place, le gouvernement pourrait créer de nouveaux échelons de bourse versée en fonction du revenu, selon Les Echos.

>> A LIRE AUSSI : Bac 2013 : "Et maintenant, les vacances"

En quoi consiste la bourse au mérite ? Aujourd'hui, un jeune qui décroche le bac avec mention "très bien", c'est-à-dire avec une moyenne générale au moins égale à 16/20, peut bénéficier d'une aide spéciale pour ses études d'un montant de 1.800 euros par an, à condition que ses parents ne soient pas imposables. Cette bourse est attribuée pour trois ans après l'obtention du bac. Elle est aussi accessible aux étudiants en fac qui, à l'issue de leurs trois années de licence, souhaitent suivre un master. Au total, en 2013, plus de 27.000 élèves en ont profité.

Peu de bénéficiaires en master. Ces bourses posent un autre problème : alors qu'elles prévoient d'aider financièrement les meilleurs élèves de licence, ils sont de moins en moins nombreux à en profiter. En 2008, 20 % des étudiants avec les meilleures notes avaient touché cette bourse. L'an dernier, ils n'étaient plus que 2,5 %. "Plusieurs universités sont réticentes à distinguer au sein des diplômés en licence les meilleurs lauréats, créant un risque d'inégalité de traitement selon les établissements", relève le ministère.

11.06 Bac bandeau

© maxppp

 

En contrepartie, de nouveaux échelons. Le gouvernement maintient toutefois son objectif d'une remise à plat du système des bourses. Geneviève Fioraso, la ministre, compte ainsi présenter un projet de rénovation du système, "avec l'objectif d'aider financièrement un plus grand nombre d'étudiants", notamment ceux "obligés de travailler pendant leurs études, dans des conditions incompatibles avec leur réussite". D'après Les Echos, le projet du gouvernement consiste à ajouter un échelon : ainsi, pour les étudiants à échelon 0, qui sont seulement exonérés des droits d'inscription, un échelon 1 bis devrait être instauré qui devrait leur permettre de toucher 120 euros par mois. Pour les étudiants les plus pauvres, qui se situent sur l'échelon 6 et perçoivent l'aide la plus élevée, un échelon 7 devrait être instauré. Au total, 210 millions d’euros seront ­consacrés à la réforme boursière.

>> A LIRE AUSSI : La chère rentrée 2012 des étudiants