Bissonnet condamné à 30 ans de prison

  • A
  • A
Bissonnet condamné à 30 ans de prison
Jean-Michel Bissonnet a été condamné à 30 ans de prison.
Partagez sur :

Méziane Belkacem et Amaury d'Harcourt ont écopé de 20 et 8 ans de prison.

A l'énoncé du verdict, Jean-Michel Bissonnet s'est effondré et a fait mine de s’évanouir dans les bras de trois gendarmes. Jugé pour avoir commandité le meurtre de sa femme, Bernadette, en mars 2008, il a été condamné jeudi à 30 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de l'Hérault. L 'accusé a été évacué de la salle d'audience alors qu'il hurlait "Justice de merde". Me Henri Leclerc, son avocat a annoncé que son client faisait appel, selon le Midi Libre.

L'avocat général avait requis mardi la réclusion criminelle à perpétuité contre Jean-Michel Bissonnet.

"Je pensais que les charges retenues contre mon client étaient insuffisantes pour le condamner puisqu'il n'y avait aucune preuve", a déclaré Henri Leclerc, principal défenseur de Bissonnet, à l'issue de l'audience.

20 et 8 ans de prison pour ses co-accusés

Méziane Belkacem, le jardinier du couple Bissonnet, qui a avoué avoir tiré sur sa patronne, a lui été condamné à 20 ans de prison. Le vicomte Amaury d'Harcourt, qui a reconnu avoir participé à la préparation du forfait et fait disparaître l'arme, a écopé de huit ans de prison. 25 ans avaient été requis contre l'homme d'entretien occasionnel du couple, et 10 ans contre le vicomte et ami de 40 ans de Jean-Michel Bissonnet.

Tout au long du procès riche en rebondissements, deux versions se sont affrontées. Celle du jardinier du couple, Méziane Belkacem, et du vicomte Amaury d'Harcourt, affirmant que Jean-Michel Bissonnet a fait tuer son épouse. Le principal accusé a, de son côté, toujours clamé son innocence, affirmant que le vicomte Amaury d’Harcourt était de mèche avec le jardinier.