Bijoutier de Nice : la riposte à la pétition sur le web

  • A
  • A
Bijoutier de Nice : la riposte à la pétition sur le web
@ Capture écran
Partagez sur :

Des pages Internet fleurissent pour moquer la pétition de soutien au bijoutier qui a tué son voleur.

Comme souvent sur Internet, c’est par l’humour que répondent les "opposants" à la page de soutien au bijoutier de Nice, qui a mortellement tiré mercredi dernier sur un des jeunes hommes qui venaient de la braquer. Une page appelant à le soutenir à réuni plus d’1,5 millions de "likes" sur Facebook, autrement dit de personnes cliquant sur la mention "j’aime" de cette page. Mais d'autres internautes qui ne partagent pas cet avis montent également au créneau, souvent de façon humoristique.

>> A LIRE AUSSI : Bijoutier de Nice : des "likes qui font débat

Des parodies sur Facebook. Outre la polémique sur le nombre de votants réels de cette pétition, largement relayée ces derniers jours, plusieurs pages recensées sur Internet tournent en dérision l’objet de la mobilisation. Une page "Soutien à Emile Louis", condamné pour le viol et le meurtre de sept jeunes filles handicapées dans l’Yonne, a ainsi vu le jour, tournant en dérision la pétition en faveur du bijoutier. Elle recueille actuellement près de 7.800 likes. Plus légère, une page "Soutien au lapin qui a tué un chasseur" a également été créé. Près de 40.000 personnes ont cliqué sur la mention "J’aime de cette page". Dans les deux cas, la police et la présentation de page Facebook sont identiques à celle créée pour le bijoutier. Avec des clins d’œil dans les moindres détails. Ainsi, pour la page dédiée au lapin, cette phrase de présentation : "Soutenons ce lapin qui ne faisait que son travail".

Un best-of des pires commentaires. Plus troublant, un tumblr recense les commentaires les plus haineux et les plus violents publiés sur la page de soutien au bijoutier de Nice. Et  force est de constater que certains commentaires franchissent allègrement la ligne rouge : "Tu piques, tu crèves. Tu violes tu crèves. Tu tues tu crèves, c'est le tarif, point final" ou "C’est déplorable de devoir tuer cette racaille nous-mêmes". "Je suis bien content qu’une petite ordure se soit fait descendre. Aucune pitié pour ces bâtards". L’objectif est là clairement de dénoncer l’outrance de certains commentaires postés sur la page de soutien au bijoutier.

tumblr-bijoutier-nice_930x6

>> A LIRE AUSSI : Vague de soutien au bijoutier de Nice

Un juriste du web rappelle la loi. De son côté, le juriste le plus célèbre du web francophone, Maître Eolas, s’est attaché à revenir sur cette affaire en l’abordant sous l’angle du droit, en clarifiant notamment la notion de légitime défense, un argument très souvent brandi par les soutiens du bijoutier niçois. Dans son billet publié lundi sur son blog, l'avocat rappelle que "l'homicide volontaire n’est couvert par la légitime défense qu’en cas d’atteinte aux personnes". Avant de préciser qu'il n’y a "pas de légitime défense pour le meurtre d’un voleur".

Pas de droit à la vengeance. Et Maître Eolas d’adresser cette mise en garde "Beaucoup des soutiens du bijoutier semblent considérer qu’en commettant ce vol, ce jeune homme s’est mis dans une situation où il aurait consenti au risque de mourir, ou aurait perdu son droit à la vie. Il n’en est rien depuis que le droit de la vengeance privée illimitée a été aboli, ce qui a permis des conséquences néfastes comme la civilisation".

>> A LIRE AUSSI : Tué par le bijoutier qu'il venait de braquer