Bien mal acquis : mandat d'arrêt levé pour le fils Obiang

  • A
  • A
Bien mal acquis :  mandat d'arrêt levé pour le fils Obiang
@ REUTERS
Partagez sur :

Cette levée est consécutive à la mise en examen la semaine dernière du  fils du président de Guinée équatoriale.

L'INFO. Le mandat d'arrêt international visant depuis la mi-2012 Teodorin Obiang, fils du président équato-guinéen, a été levé par les juges français instruisant l'affaire dite des biens mal acquis, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

Mise en examen pour de multiples chefs.  Cette levée fait suite à la mise en examen la semaine dernière de Teodorin Obiang, par ailleurs vice-président de Guinée équatoriale, pour blanchiment de détournement de fonds publics, d'abus de biens sociaux et d'abus de confiance.

Des magistrats financiers enquêtent depuis décembre 2010 sur les conditions dans lesquelles trois chefs d’État africains, (Denis Sassou Nguesso du Congo, Teodoro Obiang et le défunt président gabonais Omar Bongo) ont acquis un important patrimoine immobilier et mobilier en France.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

INFO - Mandat d'arrêt contre le fils d'Obiang

INFO - Nice : une villa des Bongo perquisitionnée

DECRYPTAGE - Le scandale des biens mal acquis